Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

Opération MACRON 2016 : Les propositions des diagnostiqueurs accueillies favorablement par le Ministère de l’Economie.

5 Avril 2016 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #FORMATION- CERTIFICATION

Opération MACRON 2016 : Les propositions des diagnostiqueurs accueillies favorablement par le Ministère de l’Economie.

Pendant que « le grand Capital » plaidait les vertus sans faille du contrôle in-situ à plus de 1000 euros la journée au Ministère du Logement, trois diagnostiqueurs immobiliers, expert dans leurs domaines d’activités, plaidaient la montée en compétence, la pérennité des emplois et l’égalité des chances au Ministère de l’Economie.


Sans vouloir faire preuve d’un optimisme débordant, de l’avis de tous, la réunion qui s’est tenue le 4 avril dernier restera marquée par le grand intérêt du Ministère de l’Economie pour les solutions alternatives présentées, une fois n’est pas coutume dans « la représentation de la profession », par des diagnostiqueurs qui ne sont pas les vassaux des agents immobiliers ou des grands groupes constitués.


Le discours de Frédéric MIRABEL CHAMBAUD ( à droite sur la photo) et Dominique BRASSAERT (à gauche) est différent, plus transparent, alors le message passe plus naturellement dans l’oreille de Monsieur David PRALONGUE. C’est ainsi que le traitement jusqu’ici réservé aux diagnostiqueurs immobiliers pourrait bien être « revisité » dans le cadre de la loi Sapin 2, avant la fin de la mandature présidentielle.


La fin du modèle des certifications « à perpétuité », comme sanction ou comme seul moyen de garantir la qualité de nos missions auprès de la population, s’inscrit complètement dans la volonté de l’égalité des chances, de l’accessibilité aux métiers et de la pérennité des emplois que vise la nouvelle Loi. C’est donc très favorablement que le modèle de formations continues (1 demi journée par an/domaine) proposées en lieu et place d’examens kafkaïens a été accueillis par le seul Conseiller finalement présent.


Prochaine étape le Ministère du Logement chez Monsieur BRIANT pour voir comment modifier les textes, si possible encore cette année, pour en faire bénéficier les plus anciens dans le métier, ceux là même qui risquent de tout laisser tomber à quelques années de la retraite….


Proposer une formation de qualité, c’est plus valorisant que de retoquer ses clients parce que la date de votre rapport n’apparait pas dans le cadre découpé du cache qui sert à vérifier que la date d’émission de votre document figure bien au même endroit que celui figurant dans le manuel qualité.


Dans le même esprit, un double niveau de compétence selon le type de client, pour le DPE aujourd’hui comme pour l’Amiante pour ceux qui pensent que c’est déjà fait demain, constitue de fait une inégalité de traitement entre les clients. Comment faire comprendre à un occupant que son logement ne mérite que le passage d’un « diagnostiqueur Garçon coiffeur » vu que les experts amiante compétent sont réservés aux travailleurs du bâtiment plus exposés qu’eux mais moins longtemps ?


S’il reste un doute dans l’esprit des plus réticents sur l’obligatoire respect de la qualité dans nos métiers et la nécessaire « montée en compétence » que tout le monde souhaite sans savoir toujours comment la demander, soyez tous rassurés, en ce moment dans la quasi-totalité des compagnies d’assurance, il suffit d’une mise en cause pour ne plus pouvoir exercer.


Plus de formation, moins de devoirs scolaires bêtes et méchants ! Le diagnostic immobilier à 20 ans, ses experts ne sont plus des enfants ! C’est en résumé les messages que nous voulions faire passer.


Les diagnostiqueurs qui se sont fait connaitre dans le cadre de l’opération MACRON 2016 lancée sur ce blog, recevront le document de travail et les propositions que nous faisons directement dans leur boite mail très prochainement.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

JACQUI 06/04/2016 20:14

Merci pour cette démarche.
Une perspective intéressante, poursuivons nos efforts, soyons encore plus nombreux...Et si mous sollicitions les sénateurs,les députées de la même manière?

Martial 06/04/2016 16:58

Bravo pour cette initiative, espérons des résultats concrets sur l'égalité des chances de notre profession au plus haut niveau.
Continuons à nous mobiliser pour cette action juste

Laurent 06/04/2016 11:38

J'ai comme vous le savez suivi avec grande attention cette belle et courageuse initiative et je me réjoui de cette étape tout en imaginant que le parcours est encore semé d'embûches et qu'il faut disposer d'une mobilisation forte et enfin d'un peu de plus d'esprit de corps et de solidarité dans la grande communauté des opérateurs de diagnostics qui militent pour ces objectifs et souhaitent tirer la profession vers le haut sans y laisser toutes leurs plumes ... Merci pour cette démarche , Bien à vous tous et poursuivons l'action!