Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

DEONTOLOGIE

27 Juillet 2007 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #Qui suis-je

C’est un mot qui revient souvent ici. Alors si déontologie il doit y avoir un jour dans nos métiers, elle doit s’appliquer à tous. Moi le premier !

Je tente ici depuis le 2 octobre 2006 de traduire avec mon vécu de Diagnostiqueur ce que nous ressentons  et de m’exprimer en votre nom.

La demande était forte et l’offre sclérosée, il fallait agir et vite. C’est ainsi qu’est née, d’ici,  la Centrale du Diagnostiqueur et avec elle la possibilité de travailler demain dans une troisième voie, celle de la totale indépendance.

La Centrale du Diagnostiqueur est avant tout un outil de liberté et d’égalité dans l’approche de votre façon de travailler demain. Elle vous libère des négociations fastidieuses et vous permet par les économies que vous réalisez d’être plus compétitifs sur le terrain. Depuis les formations en passant par l’assurance, jusqu’à vos équipements et le prix de vos prestations « Analyses », c’est immédiatement valable dans tous les secteurs du métier. C’est une entreprise de commerce équitable avec une faible participation à son fonctionnement. C’est une révolution dont nous ne connaissons pas d’autres exemples en France!

Le manque de temps, mais  aussi le risque de perte de crédibilité lié aux inévitables pressions « économiques » du commerce moderne  me dictent  que  le temps est venu pour moi de cesser de m’exprimer aux noms des Diagnostiqueurs.

Poursuivre serait malhonnête et des gens malhonnêtes nous en avons suffisamment autour de nous !

Ce Blog, vous le savez, restera à jamais le premier espace libre de notre belle profession, celui de l’information qui ailleurs était absente, des alertes et de la contestation parfois aussi. Si j’en suis fier, je mesure aussi les espoirs qu’il suscite et les responsabilités nouvelles dues à la place qu’il a prit de fait dans le paysage professionnel.

IL NE DISPARAITRA PAS  et plus que jamais vous devez continuer de le faire vivre en le faisant connaître autour de vous, aux anciens isolés comme à tous ceux que nos métiers attirent telle la lumière les papillons !

Je ferai prochainement des propositions aux Associations et Groupements que nous savons maintenant dignes de nous représenter, je ferai aussi des mails à certains d’entre vous dont la pertinence des propos m’a souvent impressionnée. Je fais enfin, dès à présent, appel à tous ceux et celles qui souhaitent s’exprimer sur le sujet. N’hésitez pas à prendre contact avec moi.   

Mon objectif est de le maintenir toujours libre, indépendant et réactif. Faire en sorte que www.sosdiagimmo.org reste un miroir fidèle, donnant en temps réel le ressenti et les états d’âmes de toute une profession, sans exclusion mais sans compromission malsaine. C’est de cela qu’il tire tout son succès et sa grande influence.

Je  prendrai le temps de bien faire les choses, au service de tous, à ma manière, comme toujours… Vous savez où me trouver pour prendre des nouvelles et je continuerai de vous rendre compte de l’aspect plus « commercial » de nos métiers. Les bonnes affaires étant faites comme chacun le sait pour que le plus grand nombre puisse en profiter.

Je ne veux pas être un chef, c’est trop ingrat,  ni devenir célèbre. Je veux juste rester libre, indépendant et vivre dignement de mon travail. C’est cela qui nous a tous unis ici, c’est  cela qui a fait que de visiteurs vous êtes devenus mes amis !

Ce texte restera accessible en permanence en bas de ce blog.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Hubert 27/07/2007 18:31

C'est dommage que vous partiez. Vos coups de gueules étaient amusant.Vous partez faire des affaires à la Centrale du Diagnostiqueur?Hubert

PETIT JACQUES 27/07/2007 15:01

Je reçois par email de ce jour (27 juillet) votre article "DEONTOLOGIE" et j'en suis surpris et peiné ; en effet, comme beaucoup d'autres surement, je me suis lancé dans la branche "Diagnostiqueur immo" avec toutes les embûches qu'elle comporte... malgré tout, DEPUIS PLUSIEURS MOIS et GRACE A VOUS,  nous suivons l'actualité et les rebondissements de cette profession.Alors, franchement, CE N'EST PAS LE MOMENT DE NOUS LACHER..nous avons encore besoin de vous, de vos conseils, de vos informations..Merci pour votre aideJacques PETIT - PJL PREVENTION - CASTRES (81)