Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

REPORT OR NOT REPORT

17 Septembre 2007 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #FORMATION- CERTIFICATION

C’est la question du jour. En effet aujourd’hui se tient une réunion importante, celle des Centres qui pour l’heure sont accrédités par le COFRAC pour nous certifier.

Certification et nouveau diagnostic gaz sont toujours annoncés au premier novembre, du coup c’est la question que beaucoup vont se poser. Nous allons donc tenter d’y voir plus clair et si possible de faire un pari sur l’avenir.

Un millier environ d’entre nous, selon nos estimations ici  sont déjà certifiés, c’est peu mais finalement dans un contexte morose du marché immobilier et avec la dérogation Qualigaz, c’est vrai que la grosse panique annoncée risque de ne pas trop perturber les ventes. Si les notaires ne sont pas gênés, ils ne vont pas réagir et s’ils ne réagissent pas, pas de raison de revenir sur les déclarations faites depuis juin.

Reste que certifier tout le monde en moins de 7 semaines c’est impossible, alors il restera des rapports antidatés dans les armoires des notaires, mais dans le fond ce n’est pas le pire si j’en crois ceux qui ressortent dans les cadres des missions avant travaux de retrait d’amiante que j’ai pu voir jusqu’ici.

Du coup du coté de la Centrale du diagnostiqueur, nous avons décidé d’élargir notre offre en ouvrant la porte à « l’autre opérateur » qui semble pour l’instant recueillir vos faveurs. Là aussi le premier mérite de notre choix, après celui de permettre à  tous nos membres d’être certifiés si possible en temps et en heures,  sera de faire taire les langues de V.I.P. qui pour mieux dissimuler leurs « accords » pointent déjà du doigt la pertinence et la qualité de nos choix.

Je n’en dirai pas plus aujourd’hui, les manipulations à tous les niveaux ont déjà trop duré et à l’heure ou beaucoup commencent à voir enfin la réalité, je préfèrerai insister sur l’importance de conserver votre calme et votre sang froid lors du passage des épreuves qui vous attendent, en espérant que si les certifications ne permettront pas d’assainir la profession, qu’au moins elles puissent mettre en évidence la piètre qualité des formations que certains ont dispensées durant des années.

Une lecture tranquille et sereine des textes, des normes et des contenus de  rapports corrects, alliés à une pratique du terrain,  c’est  tout ce qu’on nous demande pour réussir. Un numéro « spécial certification » sera mis à la disposition des adhérents de la centrale dans la semaine pour répondre à vos questions concernant les modalités pratiques des épreuves dans les centres que nous vous proposons. Inutile de demander le contenu des QCM, nous ne pourrons vous répondre !

Bon courage à tous, et surtout restez Zen, la valeur d’un homme ne se mesure pas à sa certification, mais à la qualité de son travail. Une fois votre certification en poche il vous faudra trouver la force de mettre un mouchoir sur votre amertume et les fonds engagés, pour éviter qu’à l’avenir l’on nous impose à nouveau une épreuve aussi inutile que celle-ci. Nos clients finaux ne sont pas responsables de nos misères, ce n’est donc pas à eux d’en faire les frais demain.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

VAILLANT 20/09/2007 22:42

En réponse à Laure : Désolée de vous contredire (sur seulement 2 points !) : Certes, si le médecin ne se fait par certifier tous les 5 ans, il fait tout de même entre 9 et 12 ans d'études avant de pouvoir exercer. Dans notre métier, on peut être barman, forain, chiffonier ou ancien militaire : tous exercent aujourd'hui, alors même qu'ils ne savent pas distinguer un parpaing d'une brique... Oui, les certifications sont ridicules dans l'état : le taux de réussite est bien plus élevé chez des novices, n'ayant jamais exercé mais fraîchement sortis de formation que par des habitués, forts de quelques 10000 diagnostics... C'est comme si on nous demandait de repasser notre permis de conduire, en nous demandant de fabriquer un moteur : -presque- tous les candidats seraient recalés. L'autre point sur lequel je ne suis pas vraiment d'accord : ce ne sont pas les plus mauvais qui se retrouvent au tribunal : ce sont ceux qui ont le plus de notoriété ("ils ont de l'argent, on peut demandéer un max". Et le jour où la justice de notre pays rendra réellement justice, ça se saura !
Alors oui; il faut assainir la profession, mais pas par cette certification : par les prérequis, par un véritable contrôle terrain, par une réelle volonté de la part des candidats (exit les opportunistes, entendus des dizaines de fois lors des formations : "J'ai décidé de faire ce métier car on peut gagner 5000 euros en travaillant à mi-temps" Que celui qui arrive à faire ça lève le doigt !
Sinon, Laure, assez d'accord avec vous.

eric 20/09/2007 11:52

je suis tout à fait daccord avec laure, mais peut etre que la certification eliminera les plus "malhonnetes". quand au magouille agence et cabinet d'expertise, sauf de porter plainte en personne au procureur de la republique (source dgccrf) on ne peut rien faire; on peut etre gerant d'un cabinet d'expertise et directeur d'agence. "c'est interdit mais tous le monde le fait"' comprenez : pas de plainte pas de sanction. exemple la FNAIM.  nouvellement installé, je remarque que ce sont les agences qui menent la dance, le tarif elles s'en foutent (sauf quand elles offres les diags), du moment qu'elles touchent leurs com. vous les rincez  vous travaillez exemple JE LEUR EST ANNONCE UN DPE DE  49 € A  119 € PAS UNE TOUCHE.

laure 17/09/2007 16:51

femme de diagnostiqueur, je suis trés en colère!! et par les commentaires de certains ingénieurs et par la certification!! n'en avez vous donc pas assez d'être pris pour des vaches à lait qui enrichissent les centres de formations et certificateurs qui sont tous associés les uns les autres!! ne passez vous pas déjà un examen à la fin de vos formations ? si! demande t-on à un medecin d'être certifié ? pour soigné des gens ?que pensez des questions des qcm de la partie théorie ? exemple de combien de metre par an pousse un chêne ? ou une multitude de nom latin pour dire vrillette ou carpicorne qui mis dans un rapport vont certainement faire marcher les telecom!...à la pratique maintenant : M. L'ingénieur si demain on vous demande d'expertiser en amiante une clinique je ne crois pas qu'un heure vous suffiera!!!! Tout bon diagnostiqueur qui se respecte s'il doit avoir ce genre d'expertise à effectuer prépare son travail au bureau et si l a le moindre doute sur sa démarche il vérifie la norme! mais à l'examen que nei interdit d'avoir la norme! d'autant plus que les gros marché vont au grand groupe pas chez le petit indépendant qui ne peut pas suivre les appels d'offre!donc ce n'est pas parce que l'on réussi la certif que l'on est meilleur, il suffit de tomber sur le bon sujet! a 52 ans nous pourrions nous retrouver à la rue et sans travail! que pensez vous des certificateurs qui répendent des tas de sciures et demandent qu'elle insectes les a fait ? sur le terrain la sciure = trou d'insecte non ? Pourquoi ne leur demande t-on pas des rapports qu'ils ont effectués pour voir leur travail ? et que dire des associations entre certificateur et formateur ou est la transpenrance. veritas certifie ses propres diagnostiqueurs nul doute que cela n'on pas trop de soucis à se faire! mon mari n'a pas été assez vicieux ou tout au moins le certifcateur associé au formateur n'avait pas l'accord cofrac au moment de son inscription. Je n'ai plus qu'un espoir c'est qu'il tombe sur un certificateur correct et quand on voit les taux de réussite malgré la demande d'indulgence du ministre oui ça fait peur.si par malheur il ne réussissait pas la pratique, je ne considèrerais pas mon mari comme mauvais. il n'a jamais eu de problème en 7 ans (les mauvais se retrouve au tribunal) il a la reconnaissance des pers. pour qui il travaille et n'a jamais accepté les magouilles des agents immobiliers. J'écrirais et me battrais pour nous jusqu'au bout . J'espère l'annulation de cette certif. il y a d'autre moyen de redorer le blason du métier. payer le droit de travailler, à quand payer pour aller au ....aucun autre métier n'impose la cetification.à j'oubliais ! selon les centres il faut avoir 10 ou 12 vous avez 40 ou 50 ou 30 questions et de 30 ou 40 ou 50 minutes pour répondre! elle est belle l'harmonisation non ?tous les mécontents faites comme moi écrivez au ministre ou M; PPDA c'est on jamais.