Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

DIAGNOSTIC GAZ : Pour 30 euros c’est possible ?

5 Novembre 2007 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #GAZ

-    Oui tout à fait cher Monsieur
-    Mais vous avez le droit de les faire ?
-    Nous ? Non bien sur,  nous avons passé des accords avec « X », c’est un grand groupe indépendant dont la réputation ne peut être mise en cause.

C’est à peine croyable mais c’est ainsi.

Les certifs à peine passées que déjà nous pouvons mesurer la puissance d’une stratégie commerciale lorsqu’elle est mise en place avec un tel brio. 30 euros c’est le prix d’appel sur un diag, pour bloquer le client avant qu’il ne passe par la case « agence immobilière » ou l’attend une autre grosse machine….

Indépendants, petits ou gros, combien de temps encore tiendrez vous vos clients ?

Poursuivons le raisonnement. Si le Diag Gaz vaut 30 euros (risque d’explosion et d’incendie) le diag électricité demain devrait valoir 20 (juste l’incendie), l’amiante   15 (on meurt plus tard) et le DPE 5 (on n’en meurt pas). Si je me place dans la peau du particulier qui vend son bien, je raisonnerais ainsi pas vous ? Pour 300 euros qu’offrons nous de plus ? A 30 ou 300 les deux sont assurés et depuis les certifications logiquement les deux ont les mêmes capacités à réaliser convenablement cette mission. Alors ?

Je connais quelqu’un qui doit pouvoir faire remonter ce prix.
S’il pense ce qu’il dit, s’il fait ce qu’il écrit, si demain il veut rester crédible à  vos yeux, alors il se fera un devoir d’agir ….

Je n’aime pas être vulgaire, la lettre ouverte que je vais lui adresser  ne sera pas mise en ligne si elle doit gêner son action. Nous  avons besoin d’une intervention rapide avec des  résultats, pas de polémiques stériles …. Mais tous doivent comprendre qu’avec de tel prix peu on envie de se lancer dans ce nouveau diagnostic….. De fait à terme, le risque de voir des quasis monopoles sur certains diagnostics est réel.

Le libre choix du diagnostiqueur, dans ces conditions, n’a plus de sens.
L’indépendance non plus.  Seule reste la responsabilité… Qui prendra celle du premier immeuble qui va sauter,  sacrifié sur l’autel de la rentabilité et d’un modèle économique inapproprié aux enjeux ? Une chose est sure selon les textes en vigueur, ce sera un diagnostiqueur….

Dans la mesure où ces prochains jours beaucoup de particuliers vont taper « diagnostic gaz », dans leur moteurs de recherche favori, je ne veux pas ajouter au désastre en mettant les noms des acteurs ici. Ce blog compte plus de visiteurs mensuels que nous ne sommes de diagnostiqueurs ….

Certifié ou pas soyez prudent et consciencieux : la vie des hommes vaut plus que la stratégie des groupes. Si l’on vous demande de prendre des risques demain en vous imposant un nombre irréalisable de missions par jour, souvenez vous que devant le tribunal vous serez seul, avec votre conscience et le visage des familles des victimes en face de vous !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

olivier 06/11/2007 11:35

30 € le diag, super j'achète !!! je peux au moins le revendre le double sans travailler (lol).... blague à part, le fait de vendre un produit ou un service en dessous de son prix de revient, en droit francais celà s'appelle de la vente à perte et c'est .... Interdit pour quelques temps encore, il serait bon de mener une action associative (partie civile) pour que çà coûte un max à ces gros opérateurs, quand à leur personnel, si ils sont assez "c    " pour toucher le smic et risquer 5 ans de prison, ben tant pis pour eux s'ils n'ont pas compris le but de l'épuration certifiante.

R. VAILLANT 05/11/2007 16:09

Excellent Yvan. J'espère que cette intervention saura ouvrir les yeux de certains, diagnostiqueurs, vendeurs et fonctionnaires voués à faire perdurer un métier actuellement hélas condamné à n'être que le repair des plus malfaisants...

eric 05/11/2007 12:52

je ne dirai qu'une chose bravo yvan