Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

Miroir, oh mon miroir ....

22 Février 2008 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #Qui suis-je

Internet est un  miroir étrange, ici ou là, de plus en plus souvent, j’ai le sentiment qu’en parlant de moi, l’on parle de quelqu’un d’autre.

La création de la Centrale du Diagnostiqueur, pour utile qu’elle soit dans  la défense du pouvoir d’achat et par les services qu’elle offre, a  fait de moi, si j’en crois les commentaires flatteurs ou ravageurs,  un homme d’affaire avisé, parfois même un politique hors pair.

Du coup de diagnostiqueur de base un peu rêveur, je suis devenu un requin de la finance, sans cœur évidemment.

Je me dois de vous faire un aveu, il y a un peu de vrai là dedans. Par exemple aujourd’hui je ne me déplace pas dans un Salon professionnel, si je ne suis pas invité. Dans le même esprit j’envoie balader parfois les Directeurs Généraux et ne m’adresse qu’aux PDG.

Dans le premier cas, c’est parce que je pense que j’ai fait finalement beaucoup pour la défense des intérêts des diagnostiqueurs, dans le second c’est parce que le poste de  Directeur Général n’existerait pas si le patron n’avait pas mouillé sa chemise avant; dès lors, plus que son DG il connaît nos métiers et ses acteurs. Ce sont là deux petites coqueteries que je m'accorde.

Sans doute ceux qui me connaissent depuis mon arrivée dans nos métiers vous diront que c’est une belle histoire, que la mienne. Parti de rien, tombé dans la plus mauvaise des marmites et finir avec une bande de copains par être connu de toute une profession,  le tout  en si peu de temps, pour sûr ce n’est pas banal.

Pourtant, à bien y réfléchir, je n’ai pas plus de talent que la majorité d’entre vous, peut être juste suis-je un peu plus inconscient.

Car voyez vous plus j’y pense et plus je me dis que c’est cela qui a fait la différence. Lorsque j’ai compris que parti comme c’était,  je serai  économiquement mort dans deux ans, j’ai cessé de travailler pour me mettre à écrire sur un blog. Certains jours, lorsqu’un client m’appelait pour me confier une mission je lui disais que je n’avais pas le temps. Ma femme me disait elle, qu’un blog ne nourrirait pas la famille et même ma fille de 16 ans me demandait comment tout cela allait finir. 

A l’époque j'ignorais en effet où cette histoire allait me conduire. Tout ce que je savais c’était  que quitte à devoir changer de métier autant prendre un peu de plaisir avant et tenter de remuer les consciences.

Pauvre aujourd’hui où un peu plus tard,  entre nous, ça change quoi ?

J’aime à croire que c’est cette pureté d’âme qui m’a value que des solutions m’apparaissaient et que les portes s’ouvraient presque sans effort devant moi.

Aujourd’hui encore je ne m’intéresse pas aux comptes de la Centrale, c’est Mathieu mon copain financier qui s’en occupe. Demain, c’est Rachid qui prendra la direction de « Devis Diag » pour vous trouver des missions. Je n’ai la majorité des parts dans aucunes de ces deux sociétés. L’assurance, vous le savez, à part avoir participé avec lui à la rédaction de votre contrat, c’est  Marc qui a trouvé la solution qui nous a tous libérée.

Moi je ne retiens qu’une chose, en faisant grandir mon Esprit, j’ai été capable de trouver des solutions pour les autres et ce faisant pour moi aussi.

« La réputation est la somme des malentendus accumulés contre soi- même ». J’espère en avoir dissipés quelque uns aujourd’hui.

En attendant , hier comme aujourd’hui, je sais que c'est grâce à vous, mes amis diagnostiqueurs, que j'ai pu faire ce travail sur moi même et pour cela je ne vous dirai jamais assez : Merci à tous !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article