Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

Certificateur, diagnostiqueur, chef d'entreprise...

4 Juin 2008 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #Les nouveaux diagnostiqueurs


Un point vu, un témoignage, une analyse, une réaction, des critiques.... beaucoup de choses dans ce texte qui a le mérite d'exposer un point de vu original, celui d'un homme qui a les trois casquettes: Certificateur, Diagnostiqueur et chef d'entreprise.

Bonjour,

Quelques messages de ma part ont déjà été postés sur ce blog. Tous ont une raison d'être sauf peut être ceux qui traitent les examinateurs de faussaires puisque je suis moi même examinateur dans plusieurs organismes de certification. Mon obligation de secret professionnel prévaut sur le reste mais étant à la fois examinateur, diagnostiqueur et dirigeant de société, je me permets de vous informer que l'intégrité de l'examinateur n'est pas à remettre en cause. Savez vous que les candidats qui obtiennent leur certification (pour au moins ceux qui les obtiennent dans les organismes pour lesquels je travaille) ne sont pas parfaits. Vous aussi, blogeurs, créateur() de blog (!) et autres messagers de mauvaises nouvelles n'êtes pas parfaits. Ils vous arrivent aussi de faire des erreurs d'appréciations dans vos diagnostics et plus que vous le croyez.

Pour revenir à la capacité des candidats lorsqu'ils se certifient; nous évaluons leur capacité à répondre à un référentiel. Heureusement que ce référentiel laisse quelques erreurs de diagnostics au vue de la certification car il n'y aurait pas beaucoup de personnes certifiées. Même ceux qui se disent meilleurs que les autres ont fait et font toujours des erreurs d'appréciations et de rédactions de rapports. Vous seriez bien surpris si l'organisme qui vous a donné votre certif délivrait les résultats de votre examen pratique à la vue de tous. Ce serait la honte pour certains qui se croient "super bons". Des erreurs minimes sont acceptables et d'autres non. Une erreur grave est aussi sanctionnable mais il ne faut pas en avoir 2 car cela correspond à un échec à l'examen. Ne soyez pas mauvais joueurs!
Combien d’entres vous ont cherché à connaître les questions posées aux examens pour mieux y répondre, au seul fins de pallier à l’insuffisance de connaissance. Pour beaucoup, il est préférable de travailler à connaître les réponses aux questions de l’examen que de travailler à répondre à toutes les questions de notre activité de diagnostiqueurs.
Trop d’hypocrisie sur ces blogs. Arrêter de pleurer et réfléchissez à votre attitude au démarrage de votre projet de création de société de diagnostics.

En réalité, ce que vous n'acceptez pas c'est que la réalité de votre activité professionnelle rattrape le seuil de vos projets à la création de votre société de diagnostic. Plus de 28000 créations de sociétés par an et 87% d'entres elles sont crées par des personnes précédemment inscrites comme demandeurs d'emplois. Plus du tiers vont être liquidées à la première année. Encore un tiers l’année qui suit. L’autre tiers n’est pas à l’abri d’un échec cuisant avant 5 ans.

Les questions à se poser: pourquoi sont t'ils au chômage s'ils se disent "bons"? Pourquoi n'essaient t'ils pas de rejoindre une autre société en devenir, plutôt que de croire désespérément à ce que demain sera meilleur s'il est seul ? Pourquoi alors ces personnes seules pratiquent alors l'opération de terre brûlée en pratiquant des tarifs pas chers pour résister à la conjoncture si ce n'est qu?elles préfèrent rester seules que de rejoindre une société en développement? Combien de blogeurs sur ce site sont seuls dans leur entreprise ?

Finalement, pour ces personnes seules, il est plus simple de croire que l'on s'en sortira mieux que les autres qui ont déjà créer leur société depuis plusieurs années. Il est aussi évident de constater que ces personnes ont réellement des difficultés à travailler en équipe et encore plus à l'avouer.

Il se peut que certaines d'entres elles aient réellement les capacités à être patron et responsable d?équipe mais alors pourquoi préfèrent t'elles créer une société que de proposer à une d'entres elles d'étendre sa zone de chalandise. Il serait plus intelligent de développer l'existant en l’améliorant plus que de vouloir refaire ce que les autres ont déjà tenté et réussi.

Alors ne soyez pas hypocrite, regardez vous un peu face à votre conscience et comparez vous à un téméraire lorsque vous créez votre société. Combien de créateurs de société de diagnostic ont contacté des patrons recruteurs pour leur proposer de rentrer chez eux avec un projet d'extension ? A mon avis ; peu. Pour ma part, je constate souvent les personnes qui vendent leur boite pour rejoindre la mienne pour être salarié mais à chaque fois je reçois presque un refus en prétextant qu’il préfère se regrouper avec un autre ou d'attendre que le « repreneur providentiel » arrive et il n’arrive jamais !
Chacun préférant gagner plus que tout le monde que de se rallier à un projet. Connaissez vous la profondeur du mot projet ?

Obligés de faire des pactes, des blogs, des dépêches immobilières, des revues qui n'annoncent rien,

Imaginez ce que serait notre univers si 3,4 ou 5 groupes réunissaient tous les diagnostiqueurs. Nos tarifs seraient multipliés au minimum par 5. Ce serait un monde parfait comme les opérateurs de téléphones portables.

Ce qui arrive en ce moment est la faute de tout le monde. Les seuls qui gagnent dans l'affaire ce sont les organismes de formations et les clients mais entre les 2, il y a VOUS et VOUS SEULS

Tous pour un monde meilleur.
JACOB

Merci pour ce témoignage, pas courant, on aime ou on n’aime pas. C’est le premier texte engagé dans ce sens en tout cas. C’est plutôt courageux surtout de la part d'un homme qui visiblement n'aime pas du tout la communication dans sa globalité. Merci d’avoir pris un peu de temps dans vos activités pour nous livrer vos pensées...... 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

BOUDIN Bernard 05/06/2008 04:46

Ah ! le courage de l'anonymat ... que c'est beau !
Bernard BOUDIN - Perpignan

Eric 04/06/2008 21:28

bonsoir,
blablablabla
je fais la meme chose que "JACOB", mais moi je ne suis pas anonyme.
et surtout "les chevilles n'enflent pas"
je suis un vrais pro du batiment.
et seul "MON ENTREPRISE" diffuse autant d'informations "REELLES" sur notre metier pour le consommateur, ainsi que pour les agences immobilieres. si j'ai créer ma "BOITE" c'est que les formations et les certifications m'ont coutées 15000€.....+ le materiel si si demandez les factures à sherwood et aux certificateurs associées,... et bien entendu aux fournisseurx, relisez l'information au nouveaux ODI....ça calme,
donc (daccord avec encore un anonyme) à 1200 € par mois il me faut 10 ans pour rembourser.
donc grace aux expertises, aux formations et au certifications et ma banque que je remercie au passage, ma petite entreprise ne connait pas (encore)la crise, mais je ne me permettrai jamais d'etre un donneur de leçon.
désolé "JACOB" mais c'est mon ressenti.
j'espere que ta vie n'est pas comme mon "PAS AMI EDOUARD " creer les supers marchés du diagnostic immobilier.
merci à toi Yvan,(car je pense que ton investissement est tout autre), tous le monde veut faire des Hypers pour augmenter ses marges personnelles, et non pas pour augmenter le pouvoir d'achat (c'est une image).
bon courage à tous
et STP "JACOB" : c'est quoi ta boite et ton nom?
affirme toi on dirait que tu à peur de perdre des parts de marché,car moi, il est vrais que les pros du batiment passent pour des "BOEUFS"
je ne sais pas qui tu es et pour qui tu
oeuvvres.
citation (pour christophe) "aide toi et le ciel t'aidera" (nous aussi pour votre projet).
merci de diffuser ce commentaire
eric

jlm69 04/06/2008 18:43

Etrange les propos de Jacob. J'ai l'impression d'entendre un chef d'entreprise qui se plaint de ne pas trouver de personnel. J'ai un peu de mal à croire à l'argument de la difficulté à travailler en équipe. Personnellement, j'ai travaillé plus de 20 ans en équipe. Jacob peut-il nous expliquer comment on réussirait mieux en tant que salarié plutôt qu'en créant sa boite? Pour moi, le problème est que le marché de l'immobilier est en train de se casser la figure mais que l'on continue de former à tour de bras des diagnostiqueurs. Quand au fait de se croire super bons, des gens qui ont la grosse tête existent dans toutes les professions, je ne pense pas que ce soit caractéristique de la nôtre.

NoVice 04/06/2008 18:21

J'ajouterais que si j'étais examinateur, je ne m'en vanterais pas trop en ce moment.

NoVice 04/06/2008 18:19

Non Jacob, je ne crois pas que ce soit la taille de l'entreprise qui fait la qualité. Un indépendant ne fera pas de la merde très longtemps. Par contre les groupes qui forment, certifient eux-mêmes, payent leurs salariés au lance pierre et vendent des prestations à des prix qui délibérément ne sont pas en adéquation avec le travail à fournir, ce sont ceux-là qui foutent la merde, et durablement tout simplement parce que cela ne se voit pas derrière le papier glacé de leurs brochures rutilantes. Et quand cela se voit, leur assureur payera, compte tenu des primes que ces boutiques leurs rapportent. Et quand toute la clique est en cheville avec un groupe immobilier ou bancaire qui leur lèvent les clients déjà tout enveloppés, c'est bingo.
Effectivement malheureusement trop d'indépendants vont devoir faire autre chose, mais certainement pas pour les raisons que tu invoques. Un indépendant mauvais ne durera pas. Un diagnostiqueur "protégé", même s'il est mauvais, il y a aura toujours quelqu'un que cela arrangera. Alors Jacob, au lieu d'essayer manger à tous les rateliers, regarde toi un peu, réfléchis à ce que tu raconte, à la valeur de ton travail pour la condition humaine, et si tu veut pas t'emmerder à être diagnostiqueur toi-même, change de branche, laisse les autres bosser tranquille, sans forcément vouloir te nourrir sur la bête. Et surtout dis toi bien que si de nombreuses personnes se lancent dans le statut d'indépendant, c'est peut être qu'ils en ont marre des donneurs de leçons.