Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

Machine pour diagnostic plomb: réflexions

11 Août 2008 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #PLOMB

Si mon quotidien préféré  (Les Dernières Nouvelles d’Alsace) persiste à titrer sur la Foire aux Vins de Colmar, depuis vendredi c’est bien les jeux olympiques qui font la une des médias.


Même si les efforts entrepris par les réalisateurs chinois pour nous dissimuler l’état d’un ciel en piteux état ne suffisent pas à altérer le traitement récurent de la pollution dans ce pays par les journalistes, il est étonnant de constater que curieusement cette pollution ne devrait avoir aucunes incidence sur les performances sportives.


Tant mieux, il serait dommage que l’héroïque peuple chinois tout   aient à subir les conséquences d’une « pollution » finalement pas si « nocive » que cela à en croire le peu d’incidence sur le corps humain.
 
En cette semaine de “Vacances Nationale“ nous nous risquons à un parallèle audacieux….


Actuellement dans nos métiers l’ASN même campagne autour des machines XRF utilisées pour le diagnostic plomb et de leurs conditions d’utilisation. Des contrôles ont eu lieu, ils  ont notamment portés sur l’examen de la validité des autorisations, les conditions de stockage des appareils, les conditions de protection des travailleurs,   la maintenance des appareils et   leurs conditions de transport.


A cette occasion, l’ASN a rappelé aux professionnels l’importance de la mise en sécurité de ces appareils et notamment des sources qu’ils contiennent.  En effet, ces sources sont conditionnées afin d’être facilement manipulées mais présentent des risques importants si elles sont dégradées notamment en cas de perte ou de vol.


Vous le savez le sujet est sensible depuis les révélations  faites par l’association Aster’X…..


Pour que les hypocondriaques (ceux qui ont une peur maladive de la maladie) soient moins stressés,  je rappellerai pudiquement que Marc Gneiting (
Cabinet Diagnos) a développé un produit « santé » qui vous couvre en cas de maladie  lié à l’usage de ce type de machine (cliquez ici).


Des fois que, comme le nuage de Tchernobyl, la « possible pollution » ne reste pas sagement dans son coffre ou  sa mallette de transport, profitez du calme actuel pour y jeter un œil.


Du coté de la Centrale du Diagnostiqueur on reste vigilent et comme vous on travaille en été pour toujours mieux vous accueillir et vous présenter le meilleur.


Si vous voulez profiter de nos lumières sur le sujet, servez-vous d’un moment libre pour nous appelez au 03.89.86.23.16….ou rendez vous sur
www.lacentraledudiagnostiqueur.fr ….


Prochain billet le lundi 18 août !
Bonne semaine à tous !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

bob 12/08/2008 08:55

Comparer tchernobyl et les analyseurs de plomb... Elle ne va pas loin votre culture...

Yvan MARZOLF 12/08/2008 14:25



Peut-être avais-je à l’esprit certains arguments des différents vendeurs lorsqu’ils parlent des machines de leurs
concurrents :


-         fuite au niveau de la gâchette chez X selon Y


-         fuite au niveau de la ventilation chez Z selon
X


-         Retour d’une partie du rayon sur l’opérateur chez Y selon
Z


Bref comme le nuage venu de Russie, la radioactivité ne s’arrête pas toujours là où l’on croit….. Mais vous avez raison, je suis
diagnostiqueur pas ingénieur en physique nucléaire… Les mathématiques ne m’ont pas assez  irradié durant ma scolarité… :-)