Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

Hausse des prix : les DPE restent stables !

15 Août 2008 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #DPE-PTZ écolo


Ce vendredi, le prix de l'électricité augmente de 2% pour les particuliers et celui du gaz de 0,237 centime d'euro par kilowatt heure en moyenne.

Les DPE eux restent stable, la raison en est simple : ils sont toujours établis sur les prix au 15/08/2006.
Durant  les 12 derniers mois les tarifs réglementés de l’électricité ont augmenté de 3,1% ,  ceux du gaz de 14,5%.

Sans revenir sur les écarts liés aux logiciels (problème actuellement à l’étude) une mise à jour des tarifs dans nos calculs ne ferait pas de mal…

Le DPE est, avec peut être dans une moindre mesure la Loi Carrez, le premier  diagnostic pour lequel le consommateur peut mesurer, du moins dans son esprit, la pertinence de notre analyse.

Les attentes des français étaient sans doute grandes à en croire la bonne image en terme d’intérêt   pour ce diagnostic. Hélas, la notion de « consommation conventionnelle » n’a jamais été comprise. Cette notion étant analysée différemment en terme de “limite acceptable“ selon que l’on soit mathématicien ou que l’on paye les factures …. Dès lors en observant des écarts parfois important entre la théorie et la réalité, notre image, avant même les reportages  des médias, était déjà bien écornée dans les foyers.  

Avec le recul, certains se demandent s’il n’eut pas mieux valu se limiter à la seule estimation du taux de CO². Finalement le problème c’est la pollution et pour le reste chacun fait avec son budget !

Certaines simulations dans la 3cl actuelle iraient dans ce sens. Ainsi, si une chaudière Gaz  basse température fait baisser la facture du client elle augmente les émissions de carbone….

Economie et environnement durable n’irait donc pas toujours dans le même sens……

Les prix mis à jour, ce serait bien, mais pour autant le chiffrage serait il plus pertinent si l’on tient compte d’une durée de validité actuelle de 10 ans !

Certes, selon les déclarations faites en  janvier par les responsables en charge du dossier  la date de validité du DPE passera à 5 ans au plus tard dans 3 ans (fin 2010 début 2011). Mais dans le contexte qui sera celui du marché de l’énergie, des fortes hausses sur de courtes périodes sont à prévoir de manière quasi permanente.

Si notre chiffrage des consommations doit servir à l’information des consommateurs, le bon sens voudrait qu’un DPE nouveau soit établi lors de chaque mutation et que les tarifs soient mis à jour en temps réel dans les logiciels. 

En attendant après avoir tenté de faire comprendre la notion de « conventionnelle », il nous reste à faire comprendre ce qu’est une « base 100 » au 15 août 2006 et comment, à partir d’une “base“, les spécialistes remontent à la réalité.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article