Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

Des nouveaux débouchés dans le Diagnostic Immobilier

1 Octobre 2008 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #Du travail pour demain



"Thermographie et Infiltrométrie "


Rien que le titre, vous en conviendrez, fait de l’effet. C’est aussi, aujourd’hui, sans doute l’une de plus belle piste de spécialisation pour les diagnostiqueurs immobiliers.


Nous le voyons tous, en l’état, le DPE est d’une utilité toute relative pour un O.P.H.L.M.
Au mieux, un mauvais classement c’est plus de subventions pour eux  demain (pour peu qu’il en reste après la tornade financière actuelle), les locataires pour l’heure ne le réclament pas souvent, trop heureux d’avoir enfin un logement.


Cependant tous ont conscience des enjeux pour demain et les plans patrimoine « éco-durable » sont à l’étude presque partout.


Si pour connaître la puissance de la chaudière à installer les mesures actuelles d’un DPE bien fait suffisent, pour déterminer les priorités d’isolations et surtout vérifier la bonne exécution des travaux, rien ne vaut une belle image et une personne capable de vous la commenter.


Pour tous enfin, avant travaux d’isolation, pour déterminer les priorités et aller directement à l’économie, pour valider la conformité d’une maison neuve, expertiser des malfaçons,  …


En période de crise, il y a deux manières de voir l’avenir, se préparer à encaisser des prix toujours plus bas ou se spécialiser pour valoriser d’avantage son travail et le rendre pertinent aux yeux des clients.


Nous pensons que la première est du ressort des grands groupes qui ne manqueront pas de trouver des montages astucieux pour faire baisser encore d’avantage les prix. Nous pensons aussi que la seconde reste, avec les groupements de diagnostiqueur, une piste viable de nature à permettre de pérenniser une filière d’indépendants reconnus de qualité dans le paysage du Diagnostic Immobilier.


Si vous vous en sentez la fibre,  pour vous permettre d’accéder à ces techniques, nous avons mis en place un partenariat unique avec la Société France Infrarouge, l’un des premiers distributeurs de caméras thermiques Flir en France, mais aussi le 1er distributeur du « Blowerdoor », un système exclusif de mise en dépression simple et original pour tous types de biens. Les deux techniques combinées vous permettre d’être conforme à la Norme conforme à la norme EN 13829 et d’anticiper sur les normes à venir dans le cadre de la R.T.2010.


3 solutions concrètes, vous sont proposées  à partir de 325 euros par mois, matériel et formations, pour faire de vous un spécialiste à l’aise sur tous les fronts. Cliquez ici


Si le sujet vous intéresse cliquez ici

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

frederic 29/11/2008 00:17

Quand tout va mal, on nous promet toujours le meilleur, pour engorger des nouveaux métiers qui ne sont mêmes pas nés. En termes clairs, vous êtes en train de noyer le marché avant même qu'il ne naisse.
Si vous souhaitez encore un peu plus trouver de jurisprudence dans les tribunaux dans quelques temps, continuez votre démarche marketing comme tant d'autres, qui eux ont bien flairés la bonne affaire de la thermique du bâtiment, mais arrêtez de faire croire au miracle des marchés de niches.
La thermique appliquée du bâtiment ne s'improvise pas avec quelques imageries infrarouge et par la mise en place d'une blowerdoor comme vous le dites si bien, sinon à escroquer encore quelques euros de plus sur le dos de ces bons bouffons de diagnostiqueurs.
Oui c'est direct de ma part, mais à voir tout ce que l'on peut voir ici et là, je pense que les diagnostiqueurs seront toujours les dindons de la farce des lobby qui se sont instaurés dans cette discipline, avec beaucoup de succès
salutations

Yvan MARZOLF 29/11/2008 09:32


Merci pour cet avis, que nous ne partageons pas, mais qui à le mérite d'être une belle illustration de ce que sans doute beaucoup pensent. Vous avez le droit de ne pas avoir la même vision de
l'avenir, mais penser qu'il ne s'agit là que de manoeuvres pour équiper inutilement des diagnostiqueurs déjà déprimés par la conjoncture économique, c'est faire abstration d'une volonté
politique bien réelle et ignorer ce qui se passe chez nos voisins européens. C'est aussi croire de manière sans doute illusoire qu'il restera beaucoup de place et de "marge" demain pour les
indépendants dans le marché de la transaction immobilière. Car certes des lobbys existent dans notre belle profession, mais vous ne les cherchez pas dans la bonne direction.