Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

POMPES A CHALEUR : Premières galères….

23 Février 2009 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #JUSTICE et DROIT


Au moment où nous mettons en ligne sur le site de la centrale du diagnostiqueur, les nouvelles dispositions fiscales 2009-2012  laissant apparaître la fin des crédits d’impôts sur les pompes à chaleur, la rubrique consommateur de radio  France Alsace de jeudi dernier 10h  tombe à point :

« Si vous aussi avez été victime de la société X (le nom, donné à l’antenne, n’a pas d’intérêt ici), vous pouvez venir en aide à M.Y »

En gros une société de vente de pompes à chaleur exposant à la Foire Européenne de Strasbourg et aux Journées d’Octobre de Mulhouse, en fin d’année dernière, s’est encore distinguée.

Le problème c’est que M.Y n’entend pas se laisser faire. Pensez donc sur quatre unités installées chez lui, deux continuent obstinément à ne vouloir cracher que de l’air froid. En Alsace « Bossu », en plein hiver, je vous laisse imaginer la situation et surtout la note d’électricité qui loin de baisser a littéralement explosé.

Alors, faute de voir son installation réparéé (encore un qui a juste été formé à la pose), Monsieur Y porte plainte : promesses non tenues, installation défaillante, les griefs sont nombreux…

Pour étoffer son dossier il cherche des témoins, la radio lui donne un coup de mains en 10 minutes les appels affluent et le journaliste est débordé.

C’est sans doute une bonne affaire pour les avocats que de voir confier des outils peu fiables à l’analyse prospective ou des matériaux non conformes aux résultats  attendus, à des professionnels en mal d’opportunités économiques.

Ce genre de publicité est en revanche un peu moins flatteuse  pour les professionnels sérieux du bâtiments qui craignent de voir leur image de marque bien vite écornée et craignent une généralisation et une confusion des genres…..

Ca ne vous rappelle rien ? Dans la voiture j’ai de suite pensé  au diagnostic immobilier....

Pour faire face aux dérives de la profession, chez nous personne n’a pu imposer de solution. Entre initiatives pas franchement concluantes (les certifications) et projets non retenus (un Conseil de l’ordre…..), rien n’a vraiment abouti à une clarification du marché  de l’offre pour les consommateurs.

Plus rigoureux, plus disciplinés sans doute aussi, les Architectes eux sont déjà en train de mettre en place une parade de nature à préserver de la calomnie demain tout un pan du secteur du bâtiment, celui des professionnels rigoureux qui s’engagent dans l’amélioration des performances énergétiques des bâtiments.

C’est une expérience que nous suivons de prêt, nous en attendons des retombés directes en terme de missions pour vous demain…….

Bonne semaine à tous

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article