Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

Conseillers énergie …pas si simple….

17 Avril 2009 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #DPE-PTZ écolo



Conseillers énergie …pas si simple….

 

Le marché de la réhabilitation énergétique en attire plus d’un. Le diagnostiqueur avait jusqu’ici l’habitude de partir en formation et de revenir plus ou moins bien paré pour vendre sa nouvelle mission.

 

Avec le nouveau PTZ vert, c’est autre chose. Cette fois sans solides connaissances dans la construction, il sera  difficile  d’être pertinent face à plusieurs dizaines de milliers de  concurrents tous issus du bâtiment,  formés sur le même moule et rompus à l’usage des logiciels  simples avec en prime le prix : «gratuit  si vous signez le devis ».

 

Il reste bien sûr au diagnostiqueur son assurance de qualité (si c’est le cas), son indépendance « légendaire » et sa certification de compétence pour tenter  de se distinguer.

 

Nous sentons tous que c’est un peu « léger », les français savent déjà que l’air chaud s’échappe de leurs fenêtres et de leurs toitures. La photo thermographique ne vaudra pas plus de 10 euros à leurs yeux !

 

C’est pour cela que du coté de la Centrale nous jouons la carte « OZE » et que du coté de la FNECI l’on propose le projet « CEQUAMI ». ….. Nous attendons toujours les autres …..

 

Pour réussir dans le segment porteur (500 milliards de travaux estimés) de la réhabilitation énergétique, le diagnostiqueur immobilier devra aller plus loin que le rappel du « bouquet », des coefficients techniques, des matériaux ou des économies d’impôts. Les français attendent des experts capables de les accompagner et de leur garantir la réussite de leur projet en leur faisant éviter TOUS les pièges.

 

La connaissance globale de la construction, la maitrise de  la conduite des chantiers, le chiffrage devront donc être parfaitement maitrisés…. Le diagnostiqueur immobilier devra se doubler des compétences d’un Bureau d’étude spécialisé.

 

Pour y parvenir, le choix du parcours et du centre de formation seront déterminant du coté des diagnostiqueurs. La Certification de compétence n’ayant eu aucun effet sur les «  mauvais centres de formations », le « label » affiché ne sera hélas pas toujours suffisant pour vous assurer une bonne prestation !

 

Pour preuve, parmi les premiers déçus « formation », ceux qui ont payé 390 euros une journée de stage pour se faire remettre un bouquin plein d’algorithmes et un logiciel qu’ils sont incapables de faire fonctionner parce qu’il faut calculer la distance de la maison au soleil le jour de votre passage et que personne n’a pu leur dire comment faire ….. (Véridique !)

 

Reste enfin le piège assurance, Bureau d’étude c’est la bonne excuse pour gonfler d’environ 2000 euros une prime en ajoutant une garantie décennale dont la majorité n’aura pas besoin….

 

Conclusion : La piste de l’amélioration énergétique est sans doute pleine d’espoir mais la route sera difficile si vous n’avez pas dans vos bagages de solides connaissances dans la construction et si vous ne savez pas bien vous faire accompagner….
Si enfin vous êtes déjà passionné par le domaine cliquez ici !

Bonne réflexion et bon WE à tous !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article