Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

Commissionnement et diagnostic immobilier.

2 Juin 2009 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #COMMUNICATION-BUSINESS


Commissionnement et diagnostic immobilier.

Depuis jeudi dernier et le communiqué FNAIM, souvent les  mêmes questions au téléphone……
- Le commissionnement dans le diagnostic immobilier sera-t-il  légal demain ?
- Quelles sont les chances de voir ce dossier aboutir sur  une loi ?


Alors tentons ensemble de prendre un peu de distance par rapport à l’éthique, la morale et tout le reste….

La réponse qui s’impose est  OUI  et  quel que soit le nombre ou la qualité des diagnostiqueurs qui  réclament son interdiction, il y a de très fortes chances pour que le commissionnement reste une pratique acceptable demain dans le diagnostic immobilier.

Pour autant ce n’est pas une honte d’avoir réclamé son abolition, il y avait du bon sens et une certaine logique. Le « trouble » dans l’esprit des acquéreurs  était sans doute un  bon argument. Celui de «l’indépendance » peut être un peu moins, « commissionner » ne signifie pas automatiquement : « je vais te magouiller ton dossier ». Le principe de  «devoir payer  pour travailler » lui était un peu moins clair, après tout une commission fait partie intégrante des éléments d’un prix, il suffit de l’intégrer au départ…..

 
Car c’est bien là le problème, si les prix des prestations du diagnostic immobilier étaient restés au niveau d’il y a deux ans jamais le sujet ne serait venu avec une telle violence sur la table ! Le problème est donc en amont !

Mais si nous sommes aussi catégoriques avant même une réunion DGCCRF sur ce sujet du commissionnement  c’est parce que :

- Une grande majorité des Agents immobiliers le pratique

Un  dernier retour sur  le blog Diag Ethique avant que ce dernier ne soit définitivement fermé pour constater qu’en un an et plus de 50.000 mails envoyés, il y a en tout 7 Agents Immobiliers qui ont accepté de signer une charte leur interdisant de percevoir des commissions de la part des diagnostiqueurs…. Un peu moins d’une centaine de diagnostiqueurs….. Désolé pour la FNAIM, mais si elle veut rester sur ses 2 jambes demain elle devra accepter une pratique qui sans doute la touche dans les même proportions….. Interdire le commissionnement reviendrait de fait à fermer sa boutique, l’assurance professionnelle ne suffira pas a faire payer à ses membres « institutionnels » les cotisations réclamées !

- Le commissionnement est rentable pour tous !

Les commissions sont déclarées, elles sont contrôlables et imposées. Celui qui la touche est content, celui qui la verse aussi puisqu’il obtient son « affaire » et le Ministre de l’Economie trouvera plus utile de maintenir un système sous contrôle et soumis à impôt plutôt que d’ouvrir la boite de pandore à d’autres formes de « pots de vin » ! La dernière moralisation des milieux financiers a donné naissance à la « titralisation » des prêts bancaires et nous en voyons tous les conséquences en ce moment…. Une crise plus grave  que la précédente ! La leçon est bien comprise, Madame Lagarde notre Ministre  des Finances  le rappelait récemment.

- Les Français sont Français !


Piston et autres  passes droit sont valorisant dans ce pays, il distingue le coté débrouillard et astucieux du français bien installé dans son secteur. Chez nous les affaires se traitent à table, c’est entre la poire et le fromage que se font les petits cadeaux. Les français sont vindicatifs  et ils n’aiment pas les contraintes de ce type. « Fermez les Bordels et vous obtiendrez le bois de Boulogne actuel » disait je ne sais plus qui. TF1 ne s’y est pas trompé, c’est « floutant » le logo Norisko du document que brandissait Stephane Reyssant le réalisateur de « Combien ça coute » montrait bien que lui-même ne croyait pas à la possibilité de voir aboutir la salade que sa chaine tentait de vendre aux spectateurs du jour !

Conclusions:

Pour finir de vous en convaincre posez-vous une seule question : «  Qui va contrôler cette nouvelle loi inapplicable ?  Comment en effet traquer demain tous les petits « arrangements »  entre amis, lorsque l’on a été incapable de valider la conscience professionnelle des opérateurs autrement que par les certifications que vous avez tous  vécues ?

 Un « Ordre » ? Lequel ? Celui que personne ne veux financer ou celui qui vous fera payer plus d’impôts à la fin ?

Désolé pour les espoirs déçus mais l’heure ici est au pragmatisme.
La course à la compétitivité est bien réelle et elle a déjà démarrée …….
L’heure est au travail alors trêve de philosophie.

Dans le diagnostic immobilier, nous n’avons que faire d’attendre que d’autres ne trouvent jamais de solutions pour vous. Le mieux c’est de le chercher nous même comme des grands !

Bonne semaine à tous .....

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article