Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

Sécurité incendie, l’Etat joue la sensibilisation

23 Juillet 2009 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #Du travail pour demain


 

Apres l’incendie de Mantes la Jolie  c’était avant-hier, le jour des questions publiques dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale.

Questionné sur le sujet de savoir si le  gouvernement allait légiférer pour imposer la mise en place de détecteurs capables de prévenir à temps les incendies naissants dans les logements, la réponse a été des plus claires : l’Etat jouera la carte de la prévention plutôt que la contrainte.

C’est donc une grande campagne de sensibilisation qui sera préférée à la « répression ». Lancement dès cet automne.

Certes pas de possibilité de faire un peu d’argent avec un nouveau « repérage », du moins pas dans l’immédiat,   mais finalement une responsabilisation par une information claire n’est pas stupide quand elle concerne un risque dont tout le monde peut percevoir la réalité potentielle chez lui.

Si 10% du traitement média lors de la mise à la casse du  « Clemenceau » avait été consacré à expliquer aux français où pouvait se trouver de l’amiante chez eux, il y a belle lurette que les grands-mères ne piqueraient plus dans la tresse du four le jour du « rôti »…. On aurait  peut être évité aussi ce poseur de moquette qui envoie ses salariés gratter la colle noire d’une école dans un village voisin du mien, pendant que les femmes de ménage se livrent au grand nettoyage d’été à l’étage du dessus et du dessous….  Tels pourraient être certains argument  des « préventionnistes ».

Reste qu’une majorité pense sans doute qu’en conservant nos connaissances « secrètes » l’on augmente  nos marges.

A ceux là sans doute la réponse sera : « Tout dire, ou presque aux consommateurs, ne changera rien au fait qu’en finalité c’est bien à un « indépendant » de rassurer le client. »
 
Alors pour nous consoler disons nous qu’une information préalable des occupants par tous les moyens possibles peut générer une prise de conscience des questions, des risques et finalement de ce qu’est vraiment le métier de diagnostiqueur.

Nos métiers sont encore jeunes au regard des surcouts qu’ils représentent pour les propriétaires. C’est difficile dans le monde actuel de penser qu’une fois sa porte fermée à double tour, d’autres poisons mortels ou bombes à retardement prennent le relais à l’intérieur même de son logement. 

Et finalement si l’incendie est suffisamment clair comme risque pour inviter les français à prendre d’eux même le minimum de mesures qui s’imposent,  les pollutions microbiennes de l’air que nous respirons, de l’eau que nous buvons ou  des sols dans lesquelles poussent les légumes de nos jardins, seront  bien affaires de spécialistes….. Bref, les propriétaires eux n’ont pas fini de payer des contrôles.

Espérons que des diagnostiqueurs seront présents pour établir les factures …

Dans nos métiers dès qu’une  piste se ferme, une autre s’ouvre…..

C’est à la présence d’indépendants sur tous ces filons que  nous travaillons   …….

A bientôt.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article