Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

36% des diagnostiqueurs immobiliers prêts à vendre leur entreprise d’ici 1 an

13 Décembre 2011 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #COMMUNICATION-BUSINESS

 

C'est le chiffre clef de la dernière étude Deveko publiée à l'occasion du lancement du nouveau site intenet www.infodiagnostiqueur.com .

 

L’enquête s’est déroulée du 1er au 31 octobre 2011 par Web auprès de 4 711 entreprises de diagnostic immobilier. Elle a été relayée par 2 médias d’information : infodiagnostiqueur.com et sosdiagimmo. 606 réponses ont été retenues, soit 12,8 % de la population des diagnostiqueurs immobiliers.

 

-         Le marché national du diagnostic immobilier s’établit à 488 millions d’Euros par an avec une moyenne de chiffre d’affaires de 97 450 €HT par entreprise. La majorité des entreprises de diagnostic immobilier comprend seulement un diagnostiqueur certifié. Ces entreprises sont des entreprises commerciales avec très souvent un statut en SARL.

-         Valeur de vente : 50 % des sondés estiment que la valeur de leur entreprise est comprise entre 30 et 70 % du chiffre d’affaires. 36 % des sondés seraient prêts à vendre leur entreprise d’ici moins de 1 an.

-         Valeur d’achat : 56 % des sondés estiment que la valeur d’une entreprise à acheter est comprise entre 20 et 60 % du chiffre d’affaires. 21 % des sondés seraient prêts à procéder à un rachat d’entreprise d’ici moins de 1 an.

-         54 % ont racheté en payant entre 30 et 60 % du chiffre d’affaires.

-         Une majorité (62%) n’a pas vendu son entreprise après avoir arrêté son activité. Parmi les 62 % n’ayant pas vendu : 73 % n’ont pas cherché à vendre leur activité et 27 % n’ont pas trouvé d’acquéreurs.

-         Parmi les 38 % ayant vendu : la vente porte en majorité sur l’entreprise (62%) plutôt que sur le fonds de commerce.

-         En 2012 de nombreux dirigeants d’entreprises envisageront de céder leur activité, à cela plusieurs raisons : un marché immobilier et une conjoncture défavorable ; les premières recertification depuis 2007 (obligatoire après 5 ans de certification) ; la nécessité pour obtenir la certification DPE de posséder un bac+2 bâtiment ou équivalent ; la double certification pour le DPE (Logement Individuel / Collectif-Tertiaire), le plomb (Vente/Travaux), l’amiante (Vente/Travaux) ; la moyenne d’âge élevée de la profession (7 % des répondants ont plus de 60 ans).

 

 

Pour en savoir plus sur cette enquête cliquez ici

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article