Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

COUP DE BLUES/ COUP DE TRIQUE

9 Février 2007 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #LA VIE DE LA PROFESSION

UN RESUME DU COURRIER DE LA SEMAINE ça démarre fort.....

Ce message doit être transmis à tous les experts diagnostiqueurs dignes de ce nom


De la part d'ALAIN ALBA, membre de l'UNECTPI et encore responsable d'un cabinet d'expertises:

Mon coup de geule va être partagé par beaucoup d'entre nous, mais pas beaucoup ne se permettrons d'avoir les même paroles que moi, mais moi, je m'en fou, je peux exercer un autre travail.

J' en ai assez de me faire racoller toute les semaines par les agents immobliers en me menaçant de ne plus me faire travailler, non pas parce que je fais du bon travail, à non, d'après eux, je suis le meilleur  ( c'est ce qu'ils disent aux autres ) mais " tu sais Alain  ( parce que, chez nous, on se tu-toi ) les autres cabinets tel que la grande enseigne qui rayonne dans notre cher Lot et Garonne et dans bien d'autres départements d'ailleurs, nous donne des bons d'essence, nous donne des bons de ravitaillement, etc...... Il est vrai et reconnu que les agents immobiliers ont faim et n'ont pas d'argent pour se payer le plein de leur Mercedes ou autre grosse berline car il faut être propre pour faire visiter les immeubles et en plus, vous savez, Très cher client ( sourire ) l'expert qui va faire les diagnostics est un professionnel et un responsable, donc ne vous en faites pas, vous pouvez acheter en toute confiance, s'il y a un problème, il est assuré. Et de dire au vendeur, je vous connais un expert qui va vous faire les  diagnostics rapidement ( aujoud'hui pour hier, il porte tout chez le notaire, il se fera payer après et en plus, je peux lui demander de baisser ces prix et plus si affinité  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Par ce biais, il vous arrivera ce qu'il m'arrive en ce moment, d'ou mon coup de geule et mon amertume, c'est à dire, une convocation devant un tribunal parce que l'acquéreur d'un immeuble a voulu ce réaliser des travaux de démolition, n'a pas respecté les consignes de sécurité relatives aux travaux de rénovation d'un bâtiment ancien et m'accuse de na pas l'avoir informé de la présence de capricornes dans les bois de charpente, alors que c'est marqué en toutes lettre dans mon rapport et qu'il était avec moi lors de la dernière visite. Il n'a pas pris le temps chez le notaire de lire mes rapports en entier et ce qui l'intéressé, c'etait de signer le plus rapidement possible afin de commencer les travaux;

Idem pour un autre couple qui achète un ensemble immobilier sur lequel je diagnostique 2 fois la présence de termites en activite dans le sol extérieur, je mentionne que je préconise un traitement avant la rénovation avec les réserves légales sur les parties non accessibles, et ils me disent que le notaire ne les a pas informé ( le notaire a lu mes rapports et de répondre, le nouveau propriétaire a dit que, les termites, il en faisait son affaire ) et de ce faît, par lettre recommandé, me demande de faire un geste financier  (car ils trouvent qu'ils ont payé trop cher l'ensemble immobilier, ) ou l'image de marque de mon COMMERCE ( ce n'est pas un commerce, c'est un métier à part entière et entièrement à part ) serait fortement entachée.

En milieu rural, la vox populi va très vite, et la tâche récente est déjà bien imbibée.

Alors, Messieurs les experts diagnostiqueurs, si vous voulez vous faire entendre et si vous voulez ne pas passer pour des larbins qui s'en mettent plein les fouilles, pour 17 h par jour et même le dimanche, à la demande expresse de ces Chers Agents Immobiliers, venez tous à POITIERS pour exprimer notre mécontentement et notre opposition à la certification à répitition, car les jours et les nuits n'auront pas assez d'heures pour pouvoir honorer nos factures, nos primes d'assurances et notre contribution à la BONNE VIE DES AGENCES IMMOBILIERES ( si toute fois on peut encore être assuré) Si vous avez des réactions ou si vous êtes dans un cas similaire, voici mon mail        alba.fils@wanadoo.fr

Je ne crains pas les représailles ni les pressions diverses, mais j'attends vos réactions

Chers confrères et non concurents  ( il faudrait que l'on puisse s'ententre un jour ????????????????????????????????? )

.A vous lire          Alain Alba

Voilà cher Alain c'est fait ! Ici à ce jour c'est près de 3000 diagnostiqueurs tous dignes de ce nom qui sont passés, un bon nombre se reconnaitra dans tes propos.......

dans la même veine, celle que je vous demande a tous de ne pas vous couper
de M. TdC


Bonjour,
 
    Depuis quelques mois je ressens la même Douleur ! ... Et depuis le début de la semaine c'est encore pire pour diverses raisons non forcement similaires mais résultant du même malaise : prix pratiqués, rapidité déconcertante avec laquelle sont pratiqués les diagnostics par certain etc...
 
    Je serais à Poitiers et suis prêt à me battre pour sauver mon métier que j'ai envie d'exercer dans la dignité et le respect qui s'impose, ou alors je me dirigerai vers l'expertise à proprement parlé ou peut-être le Contre Diagnostic à proposé aux acquéreurs, pourquoi pas ... !
    je suis en effet horrifié de voir de nombreux (très et trop nombreux) rapports qui ne respectent pas ce qui est demandé ; je crois que nous ne travaillons pas sur un pied d'égalité.
 
    Courage et unissons nous ! Pourquoi ne pas organiser le ou les "César" du "PPRDI" ("Plus Pitoyable Rapport du Diagnostic Immobilier") ?
 
    Amitièssssss.



Bientôt je mettrais en ligne des exemples de tarifs pratiqués et tu verra, 24  heures par jour c'est pas beaucoup......et pour la qualité n'en parlons pas, y'a plus le temps.......

EN ATTENDANT BRAVO LES GARS VOUS EN AVEZ !
Je serai ravi de vous serrer la main à Poitier les 23 et 24 mars prochain
au salon "des gars qui en ont et qui le font savoir "!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

C MANSOURI 13/02/2007 18:02

Bonjours à tous,
Depuis sept ans dans la profession, cela fait 3ans que je sens le vent venir sur notre situation professionnelle, avec les mêmes constatations que vous. Rassurant de constater que mon quotidien n\\\'est pas unique, je commençais à me sentir isolé face à cette situation.
Comme l\\\'union fait la force, chers confrères! je serai des votres pour la grand messe de POITIERS.
CESAR
 
 

Yvan MARZOLF 13/02/2007 18:08

Je n'ai qu'un mot à dire : AVE (et à bientôt...)