Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

CHERCHE MODERATEURS

3 Avril 2007 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #LA VIE DE LA PROFESSION

Des commentaires reçus aujourd'hui et à la lecture des mails toujours plus nombreux sur le sujet, j'ouvre cette nouvelle rubrique.

Mon idée est de mettre en place un "Forum". Il sera accessible via le Blog en cliquant juste sur un lien .

Pourquoi ? Parce qu’ il m'apparais clairement  se dessiner deux  stratégies : "Casser les certifications " ou  "Casser les certificateurs". Avec des pour et des contres dans chacun des 3 camps, le troisième étant  "Ceux qui vont se faire certifier et puis on verra bien...".

Dans ce débat, via ce Blog, mon sentiment ne dois pas peser plus fort que celui de chacun d'entre vous.

La différence entre un "Forum" et un "Blog"  tient dans le fait que le premier est beaucoup plus réactif que le second,  les uns pouvant directement échanger avec les autres en temps réel s'ils sont connectés au même moment.....

Du coup vous comprenez que je ne peux passer ma journée à suivre les échanges en temps réel.
 
 Pour me permettre de réaliser ce Forum, Je lance donc un appel !

Je recherche deux modérateurs, dont le rôle essentiel, sera de veiller à la bonne tenue des propos, tout en pouvant le cas échéant réorienter ou préciser certains éléments du débat que je sent animés.

Vous le sentez tous, dans les Etats majors ça bouge et les prochains jours seront encore très animés. Je ne vous parle plus de l'intérêt de s'incrire à la Newsletter , les habitués vont finir par se lasser ...  :-)

Je pense qu’ un débat serein et argumenté de notre part servira aujourd’hui ou demain après les élections…
 
J’attends vos candidatures…..

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Noandre 08/04/2007 11:07

Pour répondre à M. CHIAPELLO il s'agit bien d'appareils à source radioactives,  très exactement des LPA1 S48 au délicieux cobalt 57 qui se promènent en toute impunité dans le métro parisien....

Noandre 05/04/2007 16:27

Je viens donc de recevoir non pas mes papiers militaires, mais le DIMAG de mars-avril 2007 et page 9 les explications du ministère représenté par M. Alain JACQ. Au préalable j’avais cru comprendre des motifs de satisfaction de la part des diagnostiqueurs présents au salon de Poitiers.
Alors, sauf si le journaliste de Dimag n’a pas su poser les questions ou n’a pas compris les réponses, toujours est-il que c’est NON à tout ! :
 
-         Report des certifications fixées au  1° Novembre 2007 ? : c’est NON….
-         Disparité des examens en fonction des centres ? : c’est COMME CA …
-         Différence de tarifs et d’organisation des épreuves ? : PAS CONCERNE….
-         Abandon de la recertification à répétition ? : c’est NON…mais un jour, viendra….lala…où mon administration se penchera sur votre cas…
-         Rapport de force entre diagnostiqueurs et agents immobiliers ? NO PROBLEM ça va s’inverser…
-         L’avenir du diagnostiqueur ? NO PROBLEM bientôt vous allez vérifier les balcons et les risques d’incendie, quoique attention les indépendants risquent d’y laisser leur peau…
-         Le radon et la mérule ? : ah ben NON ça commence à faire cher pour les vendeurs…
Comme quoi tout va bien, rendormez-vous, d’ailleurs le salon de Poitiers s’est parait-il déroulé dans la courtoisie, le sourire aux lèvres, presque une ambiance de franche camaraderie avec en prime une belle soirée jazzy mondaine.Elle est pas belle la vie de diagnostiqueur ? !!

chiapello 05/04/2007 16:16

Je crois que sur le sujet il convient d'être précis. De quelles machines à fluorescence X parlez-vous, des tubes ou des sources ?En effets ces deux types de spectromètres présentent des différences, pas tellement en termes de prix, mais en termes de performances et de risques d'exposition pour l'opérateur.

Noandre 05/04/2007 15:13

Eh oui ! les assureurs ont raison, j’ai expliqué dans un autre post comment j’ai vu et je vois de mes yeux des diagnostiqueurs emporter leur sources radioactives dans de simples sac à dos banalisés ( de peur de se le faire voler, ça peut se comprendre à 30.000€ HT) et prendre le métro en pleine cohue…il faudrait aussi que les assureurs fassent des contrôles inopinés pour savoir aussi à quels endroits ces engins passent leur nuit…pas souvent dans l’armoire réglementaire ( ça prend trop de temps de le ramener à l’entreprise ) et bien souvent dans les coffres de voiture…Qui a dit que c’était un diagnostic pour le bien de la santé publique ??

THIBAULT 05/04/2007 14:37

d'après mon assureur, suite à une réunion nationale, il serait question que les compagnies n'assurent plus les risques liées à l'usage des appareils à fluorescence X, tant pour l'opérateur quie pour les tiers, tant lors d'une opération de diagnostic, que lors du transport ou du stockage.