Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

COMPETENCE DES EXAMINATEURS: L'AVIS DU COFRAC

30 Avril 2007 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #LA VIE DE LA PROFESSION

Jean Michel Chiapello est têtu. Quand il pose une question, si la réponse ne lui convient pas il la reformule autrement.......
Au COFRAC, ce sont des gens sérieux, si une première réponse n'a pas été bien comprise, ils la reformulent  autrement......
Alors comme ça, et aussi parceque Jean Michel a bien voulu me transmettre, nous on en sait plus.....

LE DETAIL c'est ICI.

Mais en gros ça dit que ce n'est pas au Centre qui recrute de vérifier si le candidat à les diplômes en Droit qui lui permettent de postuler à ce nouveau métier ( Le Centre doit cependant informer le candidat de ce problème selon notre ami Avocat).
En tout cas, coté COFRAC c'est clair: "Ce n'est pas à nous de vérifier ça avant de valider un Centre."

Si problème il y a , ce qui semble être le cas, c'est au concepteur du schéma qu'il faut s'adresser.

Ce dernier, j'en suis désolé, c'est chez M. Alain JACQ......Il va encore croire que je ne l'aime pas.

Mais là, franchement, ce serait bien avant que les gens s'inscrivent et payent qu'il rêgle ce problème !

Pour l'aider je lui propose deux solutions, car hélas de ce que j'ai compris à toute cette histoire, il n'y en a pas d'autre dans le schéma actuel:
1) Garder les "Certifications" mais là faut au moins repousser à 3/4 ans le temps que les gens se forment, et ça va couter bonbons.
2) Changer de formule dans le cadre d'une nouvelle concertation avec la profession.
Dans le deuxième cas il pourra compter sur nous tous pour l'aider !

Un dernier point me taraude:  Si chez Dxxxxx    ils pensent toujours que nous devons nous inscrire j'aimerai bien qu'il argumentent ...... en tenant compte de tous les disfonctionnements tant juridiques que pratiques......
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

chiapello 30/04/2007 12:02

Je ne suis pas têtu, mais il me semble que dans l'intérêt de tous les gens qui nous font confiance en venant se former chez nous, nous avons le devoir de donner une information claire sur qui peut faire quoi dans ce métier. On constate depuis la sortie des arrêtés concernant les codes 742C et 743B, pris en application de la loi du 31 décembre 1971 modifiée, que celle-ci est sujette à des interprétations diverses et variées en fonction de qui on intéroge, sur la capacité ou non qu\\\'a un diagnostiqueur lambda d'établir un rapport de diagnostic, d'une part, et celle qu\\\'a un examinateur d'établir un rapports d'examen visant la certification de ces mêmes diagnostiqueurs, d'autre part, sans qu'ils soient taxés de faire du droit à titre accessoire.On aimerais bien qu'on nous dise une bonne fois pour toute : oui un diagnostiqueur a le droit de signer un rapport qui est annexé à un acte de vente, ou à un CCTP de travaux, ou a un plan de retrait de flocage, y compris les conclusions et éventuelles recommandations qu\\\'on lui demande de donner suite à ses constatations.Pour l'instant, la loi laisse un doute la dessus.Par ailleurs on peut légitimement s'intéroger sur les effet en droit du rapport d'un examinateur de certification, recruté sur des critères techniques, et sa capacité à donner un avis sur une personne s'il ne répond pas aux critères des arrêtés cités plus haut.Je n'en reviens pas moi-même de la difficulté d'obtenir une réponse claire à cette simple question. Les organismes de certification s'abritent derrière le Cofrac. D'après la réponse de celui-ci, j'en conclus que si les certificateurs ne sont pas sensés s'inquiéter du risque juridique que courrent les diagnostiqueurs qu'ils certifient, ni les examinateurs qu'ils mandatent. Donc les formateurs ont encore moins à s'en inquiéter, après tout.N'ayant pas pour objectif de sembler vouloir em....der le monde avec ces histoires rébarbatives, je considère pour ce qui me concerne en tant que formateur le débat clos, et m'en remets à ce que nous réservera la jurisprudence en la matière.Jean-Michel Chiapello

Yvan MARZOLF 30/04/2007 19:32

C'est vrai que tu n'es pas têtu, mais quand j'écris, parfois je me laisse emporter par la beauté d'une phrase simplement rehausé d'un adjectif désuet., alors je laisse à ton bon caractère le soins de traiter comme il convient mes écarts...... Sur le fond tu as raison le problème demeure sans réponse, et viens entacher  tout le processus.Ce soir,  je prépare un petit sondage histoire de faire un point .......Bien amicalement YM