Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

ASSURANCES : AXA le retour

19 Août 2013 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #Espace "Assurances"

C’est un nouveau « fournisseur » que le cabinet de courtage Condorcet s’apprête à référencer à la place du GAN dont la santé financière « fragile » ne permet plus de payer pour les sinistres des diagnostiqueurs immobiliers.

AXA est à l’assurance française ce qu’Airbus est à son industrie. Autant dire l'un des fleurons du savoir faire français en matière d’assurance. En signant un contrat exclusif avec cette compagnie, c’est donc à priori « un bon plan » pour le courtier qui va s’empresser de le commercialiser.

Sachant que ce n’est pas le premier « petit tour » qu’AXA vient faire dans le métier du diagnostic immobilier, dont durant un temps la compagnie ne voulait plus même entendre parler, les autres professionnels du secteur restent cependant sereins.

D’autant que, si tout ce beau monde est bien informé, la compagnie viendrait de signer un beau contrat groupe avec un réseau de franchise bien connu pour ses « compétences » dans le landernau du diagnostic immobilier. Qui dit gros contrats, dit grosses primes à encaisser, mais aussi, hélas pour ceux qui l’auraient ignoré (Hiscox qui a signé un grand contrôleur il y a deux ans avant d’augmenter ses primes brusquement l’an dernier) ou oublié (AXA cette année ?), qui dit gros contrat et des nombreux salariés surbookés à assurer, c'est à dire également une forte probabilité de se retrouver avec des gros sinistres à payer.

Encaisser  60.000  euros de prime quand dans deux ou trois ans, pour cause d’avoir mal choisi ses clients, c’est plusieurs centaines de milliers d’euros de sinistres qu’il faudra payer, quand bien même l'on a la réputation d’être le plus riche du marché, on se lasse vite de jouer. Pour pérenniser un portefeuille client, un courtier d’assurance spécialisé Diagnostiqueur Immobilier qui assure « le tout venant » doit sans cesse anticiper sur la recherche d’un assureur remplaçant.

Le bal des « marques » sur  le marché de l’assurance RC du diagnostiqueur immobilier est en effet orchestré par le flux de la marée primes encaissées /sinistres à payer.

Certes les nouvelles certifications ont sur le papier de quoi rassurer, mais pourquoi sous prétexte qu’il peut y avoir beaucoup d’argent à encaisser rapidement, personne ne pense à jouer la carte de la pérennité. La qualité dans le diagnostic immobilier, c’est du coté des diagnostiqueurs indépendants qu’il faut la chercher !

Le modèle DIAGNOS l’a démontré depuis des années. Avec ses 660 euros TTC en prix d’entrée et le plus grand catalogue de missions à exécuter, pas même AXA n’a osé ou pu techniquement  lui passer devant.

Un élément pour le moins rassurant, car prendre plus de risques quand on est pas sûr de la qualité des intervenants, pour un assureur ce serait un comble convenez-en.

 

Concernant le chapitre assurance , voir aussi : Sous traitance et assurance ( le cas du diagnostic plomb y est évoqué)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

bussy saint georges immobilier 12/09/2013 13:47

Merci pour ces informations sur l'assurance AXA. En effet, vue les risques liés au métier d'un diagnostiqueur, il faut bien penser à s'assurer de vos arrières. et surtout choisir le bon client pour
éviter tous litiges.