Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

Certification : le piège abscon ?

26 Juin 2012 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #FORMATION- CERTIFICATION

- L'organisme certificateur a un délai de 48 mois maximum pour exercer la surveillance depuis la date de la certification, que se passe-t-il une fois ce délai dépassé ? Est-il dans l'obligation de nous donner sans autre question la certification ou a-t-il le loisir de prolonger sa surveillance à souhait?


- L'organisme peut-il suspendre une certification et éventuellement nous la rendre moyennant «   un audit documentaire complémentaire » à notre charge, qui semble exiger la preuve d'une nouvelle formation, alors que celle-ci est exigée de toute manière pour la recertification ?
Ces questions sont celles d’un diagnostiqueur immobilier qui a le sentiment d’être enfermé dans un piège  dont il aura sans doute bien du mal à s’extirper.

Les témoignages de pratiques douteuses tendant à séquestrer les clients se multiplient en ce moment, chez nous et dans divers « mouvements », sans que le COFRAC semble capable pour l’instant de « raisonner » ses « clients ».
 
L’on pense de suite au flou artistique de l’amiante et du DPE, et au piège de « la prorogation »,  qui de fait entraine le  maintien  du diagnostiqueur immobilier dans son premier centre de certification (nous vous rappelons que tant que vous n’avez pas signé un engagement écrit formel, vous n’êtes légalement pas engagé ).

Pas de surveillance implique de fait l’impossibilité pour le diagnostiqueur d’aller se faire recertifier ailleurs. C’est là une arme redoutable pour qui sentirait son marché lui échapper.

D’ici à ce que certains diagnostiqueurs immobiliers, à l’esprit évidemment mal tourné, se mettent à imaginer qu’il suffirait de rempiler dans le même centre pour 5 ans pour voir la situation s’arranger immédiatement, il n’y a qu’un pas ….

Vous l’avez compris, ça ne fait pas très sérieux tout ça…

Plus pragmatiquement, force est de constater qu’au moment ou les règles de surveillance des certifications des diagnostiqueurs vont se durcir, si même les grandes enseignes ne sont pas capables de surveiller dans les temps «  à distance » leurs diagnostiqueurs certifiés, qu’en sera-t-il demain lorsqu’en plus de la surveillance « écrite », ce sera sur le terrain qu’il faudra vous auditer ?

Décidément pas très futé, celui qui après soit disant nous avoir tous écoutés, a pondu ce nouveau  modèle de certification,  que même ses propres « amis » ne sont pas en mesure d’exploiter.

Pas très courageux non plus, celui qui après avoir compris qu’il a été manipulé, préfère le confirmer  pour « fluidifier le marché »…

Certification « attention danger »,  c’est aussi le message d’alerte que lance la FNAIM à ses adhérents actuellement. Si vous êtes ou avez le sentiment d’être vous aussi victime de pratiques pas très « Catholique » et que vous n’êtes membre d’aucune organisation ou d’aucun mouvement, bref si vous êtes 100% indépendant, le plus simple c’est de vous adresser à un centre de certification honnête et compétent (cliquez ici)

Nous vous rappelons que SOSDIAGIMMO et La Centrale du Diagnostiqueur ne mettent jamais en avant des enseignes qui n’ont pas su gagner notre confiance avant. Pour nous en effet, votre confiance vaudra toujours plus que de l’argent.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

PERRIN 03/08/2012 15:57

Attention lors de vos démarches lors vous souhaitez changer d'organisme de Certification. J'ai la mauvaise surprise pour une demande de transfert entre Certifi et I-Cert d'une demande de règlement
pour frais de transfert de 119,60 ttc pour mon module Gaz. Dans le même temps I-Cert me réclame des frais pour l'enregistrement et le contrôle des documents de la certification Certifi.

Nous sommes de vrai vaches à lait. !!!

Dans ce cas là, il vaut mieux choisir de ce certifié. Quelle différence entre certification et re-certification. Le but est d'avoir cette fichu attestation de compétence ?

Yvan MARZOLF 04/08/2012 16:25



Attention: les pré-requis  amiante et DPE ne sont pas les mêmes entre une certification initiale et une recertification. Idem pour le DRIPP (plomb "avec mention").... Le nombre de questions
aux QCM Amiante et DPE non plus, tout comme les conditions de la surveillance et celles des délais de réinscription...


Dans le numéro de DIMAG actuellement en distribution, vous trouverez un bel article sur ce sujet : "Choisir son certificateur en 10 questions". Un article que nous vous recommandons, pour faire
le tour de la question ....