Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

Le dernier des mohicans ...

27 Octobre 2010 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #COMMUNICATION-BUSINESS

 

"S'il n'en reste qu'un je serai celui là!", m'a-t-il dit juste avant que je ne saute dans un train...

 

C'est en gros le dernier combat  de l'un des derniers "ayatollahs" du diagnostic immobilier, mon ami HH pour ne pas le nommer.

 

Fort de la victoire du « décret anti-commissionnement », notre collègue un tantinet mal informé sur les limites du nouveau décret "anti-commissionnement", voudrait en profiter pour tout révolutionner ...

 

Le moment d’expliquer aux nouveaux diagnostiqueurs immobiliers, jusqu’où certains dans le passé sont allés pour défendre leurs acquis financiers  dans nos métiers est donc arrivé.

 

Un peu d'histoire pour commencer :

 

Nous sommes en 2003/2004 le diagnostic immobilier commence à faire parler de lui et attire des nouveaux candidats

 

Du coup, là où jusqu’ici il suffisait de rester au bureau et d'attendre les clients pour facturer 500 euros un diagnostic plomb, le marché a commencé à devenir concurrentiel

 

C'est à partir de cette époque, que les « théologiens du tout pour moi » sont apparus. Ce sont eux, que l'on désigne depuis ce temps d' 

« Ayatollahs » dans le diagnostic immobilier.

 

Leurs "Théories" sont simples pour ne pas dire simplistes

 

 - Pour être vraiment indépendant, il faut bannir toute forme de publicité : comment en effet laisser le libre choix au client si semaine après semaine dans les journaux c'est toujours les mêmes que l'on voit

 

- Pour être vraiment indépendant, il faut renoncer à se faire accompagner : c'est seul et sans aucunes aides extérieure que le diagnostiqueur doit faire son marché.

 

Pour être vraiment indépendant, le diagnostiqueur ne devrait travailler qu'une seule fois pour un même client. C'est ainsi et pas autrement que tous gagneronT de l'argent…

 

En résumé, historiquement l'indépendance est devenue un sujet majeur à partir du moment ou certains ne gagnaient plus assez d'argent, bien  avant même la  mise en évidence des problèmes liés au commissionnement pour trouver ou conserver ses clients.

 

L'indépendance comme outil de protectionnisme économique, l'isolement pour sortir de la crise en ce moment, n'est donc finalement que le dernier soubresaut des ignorants

 

Désolé cher HH de devoir te le rappeler aussi cruellement, mais c'est unis autour de modèles gagnant, qu'en ce moment beaucoup de tes collègues s'en sortent et vivent de leur travail décemment.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

eric 21/11/2010 15:49


Bonjour,
je n'ai pas bien compris vos histoires d'amalgame( il est vrai que je suis de la campagne), mais une chose est sur, nous sommes donc 5, on ne peut pas vendre un bien sans nos rapports.
Quand allons nous le comprendre, ce ne sont pas les experts en diagnostics techniques immobiliers qui ont besoin des agences mais de l'inverse, eux qui ont besoin de nous. peut etre faut il faire
comme en angleterre que ce soit les acqereurs qui commandent les diagnostics. nous aurions enfin des expertises de qualitées, et les agences ne choisiraient plus des experts aux rabais qui passe 1
heure dans une maison et qui ne voit rien ce qui arrange vendeur agence et notaire.
une agence et un notaire prennent environ 5% du prix de vente d'un bien sans aucune responsabilité(je ne dis pas qu'elles ne travaillent pas)nous environ 0.3% du prix de vente et l'entiere
responsabilité repose sur nos epaules.
je suis un motard en colere, l'état n'arrive pas à nous faire capituler, peut etre en sera t'il de meme un jour avec l'expertise en diagnostics technique immobilier.
n'oublions pas que les expertises s'appellent DDTI.
citation:
quand on voit ce que l'on voit
quand on entend ce que l'on entend
on raison de penser ce que l'on pense
COLUCHE chapitre 7 verset 8
bon corage à tous
et merci Yvan ça defoule.


Thierry des COURIERES 02/11/2010 18:00


" Il n'y a aucun amalgame, là je n'ai pas trop le temps mais je vous reviens très vite " ..... Je vous reviens "TRES VITE" a-t-il dit : ... 5 jours après, rien n'a bougé ... ! Mr MALZOLF vous
n'avez pas changé !


Yvan MARZOLF 02/11/2010 18:51



Non je vie toujours à 300 à l'heure et je ne regarde pas en arrière .... un billet chasse l'autre, le monde du
diagnostic bouge très vite en ce moment.


Là j'avais le temps, mais juste pas envie de me prendre la tête et celle de mes plus sympathiques lecteurs, alors finalement, je pense que je vais laisser ton commentaire tel quel.... il restera
comme "un signe extérieur de ma personnalité" 


(Si t'as un moment Thierry, depuis le temps, passe un coup de fil, ca me fera plaisir d'avoir des nouvelles de tes enfants. @+)



OLIVIER MONTIGAUD 28/10/2010 07:25


Mon cher Yvan, j'ai récemment signalé un abus à l"hébergeur au motif "atteinte à la personne et à la vie privée", ce n'est point une volonté belliqueuse de ma part mais un simple constat, vous
amalgamait différentes considérations (dont certaines fort à propos)avec une personne en particuliers, ce qui n'est pas tolérable car elle n'est pas responsable ou représentative des comportements
que vous dénonciez, ce faisant celà retire une partie de sa portée à votre raisonnement, qui, je le répète, ce défend sur bien des points, je vous remercie donc de corriger et d'anonymer votre
article afin de lui rendre toute sa valeur.


Yvan MARZOLF 28/10/2010 10:39



Il n'y a aucun amalgame, là je n'ai pas trop le temps mais je vous reviens très vite



Olivier 27/10/2010 20:39


Chouette ! je pensais que j'étais seul ...
Nous serons au moins deux, alors ! ...


Yvan MARZOLF 27/10/2010 21:24



Oui plus deux autres en « privé », ça fait 4, le compte est bon ? N'hésitez pas à vous exprimer, mon blog est fait pour faire réflechir et évoluer tous les acteurs du diagnostic immobilier ...


 



LAVALLE ERIC 27/10/2010 08:35


Je suis d'accord avec toi Yvan, mais devant la "foulletitude" de représentant de notre profession, il y a de quoi s'isoler, a qui se fier quand plusieurs organismes s'autoproclament représentants,
syyndicats ou fédération ?
l'indépendance, nous l'aurons lorsque nous aurons le courage de ne plus se faire manipuler (pour être poli) par les autres acteurs de immobiliers (agences immobilières notamment).
Pour vendre ou louer c'est de nos rapports que le propriètaire à besoin, il serait temps de remettre les gens à leur place.
Mais tant que les diagnostiqueurs cireront les pompes de ces donneurs d'ordres en les remerçiants de toutes les façons possible et imaginables (commissionnement...)d'exister grâce à eux, ça ne
marchera pas.
Il faut une rupture claire et nette, nous ne dépendons pas des agences immobilières, elles ont besoins de nous .
Cordialement
Eric


Yvan MARZOLF 27/10/2010 21:21



C’est sûr  … En même temps, les fédés qui bougent vraiment dans la défense du métier sont facilement identifiable maintenant