Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

Remaniement : que des têtes connues

15 Novembre 2010 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #LA VIE DE LA PROFESSION

 

Après la nouvelle redistribution des cartes politiques, un petit état des lieux s’impose.  

Les nouveaux entrants ne sont pas des inconnus, ils connaissent déjà nos métiers, c’est un bon point à mettre à l’actif du Président et du Premier Ministre.

 

- Nathalie Kosciusko- Morizet Ministre de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement :  

Pour les nuls en « politique diagnostic »,  rappelons que cette jeune belle femme à l’allure très sympathique est celle qui plaçait le DPE des diagnostiqueurs certifiés comme « référant fiscal » dans la taxation des logements trop polluant.  

Mais bon c’était début 2009. Depuis la crise a fouettée le monde et en France, ce sont les grèves et non la taxe carbone, qui font monter le prix des carburants.  

Entre temps aussi les français ont découvert le logiciel PHPP et les ratés des logiciels de calculs franco-français…Du pain sur la planche de la nouvelle promue à commencer peut être par l’épineuse question : « Pourquoi les français qui construisent à 50Kw/m²/an sont subventionnés alors que ceux qui vont plus loin (dans la construction passive par exemple) ne touchent rien ? ». En fouillant dans les archives de son prédécesseur elle trouvera deux courriers sur le sujet (des 25 mai et 25 septembre 2010) …..  

A ses cotés une autre tête connue : Monsieur Benoit Apparu, secrétaire d’Etat auprès de la nouvelle Ministre de l’écologie en charge du logement.  

Les diagnostiqueurs lui doivent le dernier décret anti-commissionnement. Alors ceux qui ont su résister le vénèrent,   pendant que ceux qui ont su monter leur réseau craignent pour la suite de leur carrière dans le métier. A 7500 euros à partir du deuxième « client » ça fait cher le « portefeuille ».  

N’oublions pas enfin le Ministre de la Santé Monsieur Xavier Bertrand, sans doute le Ministre le moins gâté du coté du dossier « diagnostic immobilier », avec sur son bureau un rapport « machine plomb » des plus embarrassant.  

L’homme a du métier en politique, aura –t-il le courage de prendre ce dossier rapidement ? 
La « maladie » ne recule pas en ce moment….   

Et en bon alsacien, saluons enfin l’entrée du Président du Conseil Régional d’Alsace Monsieur Philippe Richert en qualité de Ministre chargé des collectivités territoriales….  

Avec un alsacien dans le gouvernement, c’est sûr,  la France ira de l’avant, il nous reste à souhaiter plein de bonnes décisions aux nouveaux arrivants.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article