Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Diag immo - LDI

URGENT : Diagnostic électricité locatif attend Ministre Proactif.

30 Avril 2012 , Rédigé par Yvan MARZOLF Publié dans #ELECTRICITE

Parmi les pistes pour augmenter le travail confié à notre belle profession sinistrée, pourrait bien figurer prochainement le diagnostic électricité obligatoire à la location.

Ce serait en effet la conséquence logique des conclusions de la dernière étude collective sur le sujet de l’Observatoire national de la sécurité électrique (ONSE), des associations Promotelec et Consuel .

Trois chiffres pour convaincre nos autorités de poursuivre leurs efforts de politique d’amélioration de la sécurité électrique des logements français:
- 2/3 des logements de plus de 15 ans vendus entre 2009 et 2011 ne sont pas en sécurité électrique.
- 30 % des incendies en France sont d’origine électrique, soit 80.000 sinistres (400 morts/an).

Mais aussi et surtout le fait que 95% des travaux recommandés par le diagnostic électricité obligatoire sont ou seront réalisés par les propriétaires après notre passage.

Le diagnostiqueur immobilier fait ainsi la preuve de sa crédibilité et de son utilité.

Avec, selon cette étude très détaillée, 300.000 nouvelles installations électriques dangereuses supplémentaires chaque année, la sécurité du logement reste bel et bien un bon vecteur de création d’emploi.
Parmi les risques décelés par les diagnostiqueurs immobiliers en amont des 95% de travaux qui seront à effectuer figurent en bonne position les points suivants :
- Pas de raccordement à la terre : dans 79% des parties privatives et 53% des communs
- Du matériel vétuste ou détérioré : dans 74% des parties privatives et 83% des communs
- Une protection insuffisante contre les surintensités : dans 40% des cas
-  Pas de liaisons équipotentielles : dans 87 %  des bâtiments.

Enfin, selon certains organismes en charge de valider la conformité des produits accessibles aux consommateurs sur le marché, seuls 30 % des nouveaux produits mis en vente depuis 3 ans correspondraient aux normes et règlements en vigueur en France actuellement.

Pas surprenant dès lors qu’entre autres « pistes d’améliorations » proposées par l’Observatoire national de la sécurité électrique et les associations Promotelec et Consuel figurent: « L’amélioration et le développement des dispositifs règlementaires soutenant la sécurité des installations électriques ».
Les chiffres en effet parlent d’eux-mêmes et quelle que soit la composition du prochain gouvernement, ils seront autant d’arguments pour instaurer un diagnostic électrique obligatoire avant toute location d’un logement et redonner par la même occasion un peu d’oxygène aux finances des diagnostiqueurs immobiliers indépendants. 
Pour plus de détails sur les derniers chiffres de "l’insécurité électrique" des logements français cliquez ici


Remerciements à Jocelin pour son engagement à nos cotés.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

cruypenninck 03/05/2012 21:56

Bonjour,

Je pense qu'il faudrait déjà appliquer les textes qui sont sortis et attendre les famuex arêtés amiante que l'on attend depuis au moins 5 mois. Alors allons y doucement parce que les
diagnostiqueurs, ils en ont MARRE qu'on leur dise une chose et qu'elle se fasse des années après. Occupons nous de la recertif (un beau bordel sans nom) et de ce qui existe.
Merci pour votre site
Laurent CRUYPENNINCK
06.74.29.00.79

Yvan MARZOLF 04/05/2012 11:14



Sur ce point aussi vous avez raison, les DTA ne sont pas même encore tous fait que déjà "l'Amiante" s'apprète à faire sa révolution. Quand ont est élu et qu'on passe sa vie à faire et refaire des
études sans jamais pouvoir finaliser ses projets, à la fin sans doute aussi qu'on se lasse un peu ...



MORIN 01/05/2012 12:10

cher monsieur
la logique voudrait que cela se fasse pour les locations habitations, mais si nous suivons cette logique, il serait bon de faire le gaz !!!!!!
sécurité des occupants.

Yvan MARZOLF 01/05/2012 19:19



Absolument, sauf à penser que nos métiers ne servaient qu'à défendre les seuls intérêts des propriétaires, c'est bien la santé et la sécurité de tous les français que nous devons respecter et
servir ....