Avoir une bonne isolation dans sa maison, c’est bon pour l’environnement !

De nos jours, les travaux d’isolation dans une maison deviennent une étape quasi obligatoire pour tout propriétaire. Ce projet est l’une des meilleures solutions pour faire une économie d’énergie. Mais une bonne isolation dans une maison est également synonyme d’un bon environnement.

 Avantage d’une bonne isolation pour l’environnement

L’énergie fossile émet des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Pour éviter la dégradation de l’environnement due au taux excessif de gaz nuisible à notre milieu naturel, il est ainsi plus que primordial de limiter l’utilisation de ces énergies nocives. C’est à ce juste titre que l’isolation thermique présente ses intérêts. Une maison qui bénéficie d’une bonne isolation est un logement qui empêche les déperditions de chaleur intérieure en hiver et la pénétration des effets du soleil dans les pièces en été. Dans cette optique, le besoin en chauffage baisse significativement même en période de grand froid ainsi que le système de climatisation durant les périodes estivales. Bref, la maison utilise de moins en moins de l’énergie non écologique et nuisible à l’environnement.

Comment choisir ses matériaux isolants ?

Un immobilier ayant une bonne isolation respecte bien l’environnement, car il consomme moins de moins en moins d’énergies nocives à l’atmosphère. Pour avoir une bonne isolation, il faut utiliser des matériaux isolants. Il existe une large gamme d’isolants : isolants minéraux, isolants synthétiques et isolants naturels. Pour que vos travaux d’isolation thermique soient bénéfiques pour l’environnement, il faut savoir choisir un matériau écologique. Dans cette optique, les premiers isolants qui respectent bien l’environnement sont sans doute les isolants naturels. Ces matériaux proviennent de fibres animales comme la laine de mouton, la plume de canard ou végétales comme le lin, le chanvre, l’ouate de cellulose et bien d’autres encore. Les processus de leur fabrication respectent bien l’environnement. Ensuite, les produits ne sont pas nocifs à la santé. Après les isolants naturels, viennent ensuite les laines minérales. Il s’agit entre autres de la laine de verre et de la laine de roche. Elles sont également écologiques. De plus, elles sont bon marché, faciles à installer et résistantes au feu.

Comment isoler une maison ?

Il existe deux techniques d’isolation dans une maison : l’isolation par l’intérieur et l’isolation par l’extérieur. Il faut savoir que les principales sources de pertes thermiques dans un logement sont dans l’ordre la toiture, les murs et le sol. D’après des études, le toit d’une maison est responsable de près de 30 % de déperditions de chaleur, contre 25 % pour les murs et 10 à 15 % pour le sol. Aussi, les travaux d’isolation thermique doivent se faire au niveau de ces éléments.

On peut isoler les murs aussi bien par l’intérieur que par l’extérieur. L’isolation intérieure est le fait de poser un isolant dans la partie intérieure du mur. Cette technique ne nécessite pas une autorisation puisqu’elle ne modifie pas l’aspect extérieur de la maison. Mais si vous avez des espaces réduits, le mieux est d’utiliser l’isolation extérieure. Cette méthode d’isolation ne nuit pas à votre surface habitable. Cette technique est également valable pour l’isolation de la toiture.