Que faire si l’on ne s’entend plus avec son colocataire ?

La colocation c’est bien. Elle permet de loyer à moindre coût. Mais vivre sous le même toit avec des personnes étrangères les unes par rapport aux autres n’est pas facile tous les jours. La colocation n’est pas à l’abri du conflit. Justement, que faire si l’on ne s’entend plus avec son colocataire ?

Quelles sont les principales causes de la mésentente entre les colocataires ?

La colocation n’est ni moins ni plus qu’une cohabitation entre des personnes étrangères les unes des autres. Aussi, il n’est pas toujours facile d’avoir une vie de colocation éternelle sans conflit. Chacun a sa propre personnalité, son rythme de vie, ses loisirs, etc. C’est pourquoi les tensions entre colocataires sont fréquentes parmi laquelle figure la répartition des frais locatifs. L’argent est source du conflit et la colocation n’est pas épargnée. La mauvaise répartition ou le non-paiement des frais comme le loyer, les différentes charges, l’assurance habitation pourraient être une source de différend entre les locataires. Ensuite, l’exécution des tâches ménagères. Chacun a sa notion de propriété. Enfin et non le moindre, le non respect des besoins des autres comme le temps de passer au lit, les bruits, etc.

Que faire en cas de conflit avec un colocataire ?

Si vous ne parvenez plus à un accord amiable pour résoudre le conflit avec votre colocataire même en faisant recours au règlement intérieur de la colocation, vous pouvez faire appel à un conciliateur de justice ou à un médiateur de justice. Le conciliateur a pour rôle de chercher une solution au conflit. Vous pouvez lui avouer toutes les causes de la mésentente. Après audition de deux parties, il proposera une solution pour que le calme règne à nouveau. Si jamais la conciliation n’a pas porté ses fruits, vous devez passer par le médiateur de justice. Celui-ci bénéficie d’une formation solide et de l’expérience en médiation qui lui permet de résoudre un conflit de colocation à l’amiable. Cette démarche vous évitera, vous et votre colocataire des procédures judiciaires.

Colocation : comment éviter les conflits ?

Vivre en colocation n’est pas toujours synonyme de joie de vivre ensemble, d’harmonie et d’échange. Les problèmes de colocations sont courants. Elle est source de mésentente entre les occupants d’un même immobilier. Et si jamais vous ne vous attendez plus avec votre colocataire, vous souhaitez partir, soit vous voulez qu’il s’en aille. Pour que cette situation n’arrive, il vaut mieux éviter les conflits. Pour ce faire, il est judicieux de bien choisir votre colocataire. En matière de colocation, il n’y a pas de période d’essai. Une fois la signature du bail est signée, les colocataires sont liés par le contrat de colocation. Pour éviter toutes éventuelles relations conflictuelles, il est prudent de bien choisir la ou les personnes avec qui on va vivre. Ensuite, chaque locataire doit anticiper les problèmes. Dans cette optique, les occupants de l’immobilier doivent établir un règlement intérieur et doivent y insérer toutes les règles de vie élémentaires de la colocation.